Lendemains de fête : pendant combien de temps peut-on garder ses restes de repas au frigo sans risque ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Lendemains de fête : pendant combien de temps peut-on garder ses restes de repas au frigo sans risque ?
©DR

Pour éviter la deuxième indigestion...

Lendemains de fête : pendant combien de temps peut-on garder ses restes de repas au frigo sans risque ?

Les soirs de réveillon sont souvent synonymes d'opulence gastronomique. Et un réfrigérateur plein de restes pour un moment.

Apéro, entrée, plat, fromage, dessert… Et on remet ça le lendemain. La période des fêtes est l'occasion d'oublier son régime et son portefeuille le temps d'une semaine. Mais si les ventres sont pleins après Noël et le jour de l'an, c'est souvent aussi le cas des réfrigérateurs qui débordent de tranches de  saumon, de restes de dinde ou de bûches qui ne sont pas terminées. Peut-on les conserver facilement ? Voici quelques éléments de réponses, en prenant en compte que le frigo est à bonne température : autour de 4 degrés. Attention, charger l'appareil rend son refroidissement plus difficile et il faut souvent augmenter sa puissance. En effet, à partir de 8 degrés, les bactéries commencent à se développer. Attention aussi à ne jamais recongeler un aliment qui l'a déjà été.

La viande :

Il s'agit d'un aliment très sensible à ne pas prendre à la légère car les intoxications alimentaires à cette période de l'année sont un classique. Et plus votre dinde ou chapon va trainer sur la table, plus le risque d'infection est important. Il vaut mieux donc rapidement le mettre au frigo, en le découpant, afin que le tout refroidisse le plus vite possible. En revanche, ne jamais resservir un carpaccio de bœuf ou un tartare, le lendemain. Mieux vaut le faire cuire à forte température pour s'assurer de la destruction des bactéries. Pour la viande cuite, la conservation peut durer de 3 à 4 jours.

Le poisson et les crustacés :

Pour le poisson, mêmes règles que la viande même si la conservation doit être ramenée à 48h pour un poisson cuit. Pas de poisson cru resservi le lendemain, car le risque de contamination est très important. De la même façon, les fruits de la mer crus répondent à des exigences particulières de conservation : Les crabes, langoustes et homards crus se conservent 1 jour. Les crevettes, pétoncles crus se conservent 2 jours. Les coques et moules crues se conservent 2 jours. Les huîtres crues se conservent 7 jours. Lorsqu'ils sont cuits, il faut les manger dans les 24h. Le saumon fumé résiste mieux. Il peut être gardé une semaine, toujours à 4 degrés.

Le foie gras :

Elément incontournable des fêtes, le foie gras n'est pas un produit anodin. Cru et sous vide, il peut être maintenu une dizaine de jours mais s'il est ouvert, il doit être consommé dans la journée. Même topo pour le mi-cuit. Le foie gras en conserve, maintenu dans son bocal se dégrade très longtemps mais une fois ouvert, il doit être consommé dans les deux jours.

Les légumes et les fruits :

Les risques sont bien plus limités, concernant les légumes. En revanche, ils vont finir par pourrir avec l'apparition de champignons. "Mais cette ingestion, si pénible soit-elle, n’est le plus souvent pas dangereuse pour la santé" affirmait le médecin Stéphane Gayet pour Atlantico. Dans tous les cas, au-delà d'une semaine, le légume ou le fruit n'a plus sa vigueur et son goût d'antan…

Dessert :

Les gâteaux cuits peuvent se conserver sans risque pendant plusieurs jours. Attention aux pâtisseries qui contiennent des produits frais comme les œufs. Il faut les consommer dans la journée. Pour la glace, la présence de lait rend sa recongélation interdite si elle a fini par fondre. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !