"L'embarras du choix" de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino : embarras du choix ou choix de l’embarras ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"L'embarras du choix" de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino est à découvrir au théâtre de la Gaité Montparnasse, à Paris
"L'embarras du choix" de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino est à découvrir au théâtre de la Gaité Montparnasse, à Paris
©

Atlanti-Culture

"L'embarras du choix" de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino : embarras du choix ou choix de l’embarras ?

"L'embarras du choix" de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino est à retrouver au théâtre de la Gaité Montparnasse à Paris.

Charles-Édouard Aubry pour Culture-Tops

Charles-Édouard Aubry pour Culture-Tops

Charles-Édouard Aubry est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio »

"L'embarras du choix" de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino : embarras du choix ou choix de l’embarras ?

De Sébastien Azzopardi et Sacha Danino

Durée : 1h45

Mise en scène : Sébastien Azzopardi

Avec : Sébastien Azzopardi, Erwan Creignou, Déborah Krey ou Charlotte Bizjak, Patrice Latronche et Margaux Maillet

INFOS & RÉSERVATION

Théâtre de la Gaité Montparnasse

26 rue de la Gaité

75014 PARIS

01 43 20 60 56

http://wwwgaite.com

Jusqu’au 3 juillet, du mercredi au samedi à 21h, + le samedi et le dimanche à 16h30

Notre recommandation : EXCELLENT

THÈME

• Pauvre Max ! Fiancé à une femme, il en aime une autre. Il travaille dans la bijouterie de son futur beau-frère, mais rêve de remonter le groupe de rock sa jeunesse, Les gueules noires. Le même weekend, Max doit choisir entre le passer avec sa fiancée, la femme qu’il aime oui jouer à Paris avec son groupe.

• Vous l’aurez compris, tout est une affaire de choix, mais quand c’est en permanence que la vie vous oblige de prendre la bonne décision, vous n’avez plus qu’une seule solution : demander à celui qui est là – le public – de vous aider à prendre la bonne option.

POINTS FORTS

• La mécanique de la pièce : on n’est pas dans l’impro pure, mais dans une dizaine de scénarios possibles avec lesquels les acteurs jouent avec dextérité. À chaque fois que Max a « l’embarras du choix », il demande à une ou plusieurs personnes dans le public son avis : occasion de dialogues impromptus, savoureux, inattendus même, qui permet à Sébastien Azzopardi, auteur, metteur en scène et acteur principal, de montrer son esprit de répartie et son imagination.

• « L’interactivité » est une source de divertissement supplémentaire. Peut-être inspirée par les réseaux sociaux - où chacun, plus ou moins anonymement, est libre de donner son avis, laisser un commentaire ou faire part de son choix - la dynamique de la pièce rebondit sans cesse grâce au public. On aimerait venir plusieurs soirs pour déguster les différentes versions possibles de la pièce.

• Des dialogues et un comique de situation savoureux : on sent tout le talent et le savoir-faire de l’auteur, déjà à l’œuvre dans d’autres circonstances (voir « encore un mot ») : rebondissements et bons mots s’enchaînent, les aller-et-retour avec le public ajoutent au rythme endiablé de la pièce.

• Les cinq acteurs et actrices s’en donnent à cœur joie, en adaptant leur jeu et leurs dialogues aux circonstances.

QUELQUES RÉSERVES

Aucune ! On apprécie franchement et sans arrière-pensée.

ENCORE UN MOT...

Comme il rappelle à la fin du spectacle Sébastien Azzopardi est à la tête d’une petite entreprise, qui manifestement ne connaît pas la crise. Qu’on en juge :

- Le Tour du Monde en 80 jours, pièce multi-primée en 2006 tourne depuis quasiment sans interruption. Pièce culte, elle a fait exploser de rires des centaines de milliers de spectateurs, et figure actuellement à l’affiche au théâtre Michel ;

- Dernier coup de ciseaux se donne au théâtre des Mathurins et marche sur les traces de sa devancière ;

- citons également Mission Florimont, la Dame Blanche ou coup de théâtre(s) …

UNE PHRASE

« Je ne sais pas comment tu fais pour vivre avec ma sœur ? Tu as dû faire une grosse connerie dans une vie antérieure... ».

L'AUTEUR

• Comédien, auteur, adaptateur, metteur en scène, producteur, Sébastien Azzopardi est un enfant de la balle.Son père Christian Azzopardi fut directeur du théâtre du Palais Royal avec Francis Nani (son parrain), en compagnie duquel il fonda l’excellent restaurant Le Coupe Chou dans le Vème arrondissement !

• L’envie de monter sur les planches lui est donc venue très tôt, et il est aujourd’hui un homme-orchestre capable de passer d’un métier à l’autre dans la même journée. Il a depuis 2013 pris la succession de son père en dirigeant à son tour le Théâtre du Palais Royal.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !