Html5, responsive design : les dernières révolutions dans l’univers du web | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Html5, responsive design :
les dernières révolutions dans l’univers du web
©

Internet du futur

Html5, responsive design : les dernières révolutions dans l’univers du web

Petite révolution sur vos écrans d'ordinateur, le HTML5, successeur du HTML, le langage d'écriture des pages web, est en cours de développement. Au programme : de nouvelles fonctionnalités et une navigation facilitée, quel que soit le support, pour une fluidité qui égalera celle d'une application sur smartphone.

Jérémie Cook et Carine Gabrielli

Jérémie Cook et Carine Gabrielli

Jérémie Cook et Carine Gabrielli sont les co-fondateurs de la société We love Mondays, une agence web spécialisée en ergonomie et nouvelles technologies. Ils accompagnent le développement des entreprises et de leur marque sur Internet.
Voir la bio »

Atlantico : Le langage HTML5 est en cours de développement. De quoi s'agit-il précisément ? De quelle façon peut-il révolutionner les sites Internet tels qu'on les connaît aujourd'hui ?

Jérémie Cook : Le HTML5 est une évolution du HTML, le langage qui permet de représenter une page Web. Il offre tout d'abord l'accès à une plus grande variété de contenus : à de la vidéo ou de la musique par exemple, qui nécessitaient jusqu'à présent l'installation d'un logiciel complémentaire (plugin Flash), les rendant inaccessibles sur Iphone ou Ipad notamment.

Mais le HTML5 permet surtout de tirer parti des fonctionnalités de votre appareil (mobile, netbook, ordinateur). Grâce au support de la géolocalisation par exemple, un site Internet peut désormais vous proposer des contenus spécifiques autour de vous (commerçants, restaurants, actualité locale...). Il est également possible de rendre un site Internet accessible hors-connexion, et de continuer à naviguer ou interagir, en 3G dans le métro... ou encore de profiter de fonctionnalités plus avancées : partager instantanément des photos ou vidéos prises avec votre smartphone (ou la webcam de votre netbook), accéder aux contacts enregistrés dans votre téléphone etc.

Les sites web deviennent donc aussi complets que des applications mobiles (téléchargées sur iTunes ou tout autre "appstore"), en étant accessibles quel que soit votre appareil (mobile, netbook, télévision)...

Si le HTML5 est officiellement toujours en développement, les navigateurs récents permettent déjà de l'exploiter, et son utilisation est de plus en plus courante.

Autre technologie en vogue : le responsive design...

Ces dernières années, les usages sur Internet ont considérablement évolué. Nous y accédons en journée avec un ordinateur de bureau, en déplacement avec notre smartphone, à domicile sur tablette ou netbook... La TV connectée, nouvel enjeu des constructeurs ou des fournisseurs d'accès Internet, complique encore les choses : chaque appareil a ses propres contraintes, de taille et définition d'écran, de format (paysage, portrait), de débit Internet (Wifi, 3G), ou de navigation (tactile, à la souris).

D'où une problématique de taille pour les concepteurs de sites web : comment s'assurer que la navigation sera toujours confortable, dans tous les contextes et sur tous les supports ?

Le Responsive Design répond partiellement à cette problématique ; un site dit "responsive" s'adapte automatiquement au terminal sur lequel il est consulté : quantité et taille des textes, format des images, organisation et agencement des contenus... en détectant la largeur de votre écran ou navigateur, il devient possible de déterminer quel type d'affichage sera le plus approprié. Il s'agit en fait moins d'une technologie que d'un ensemble de bonnes pratiques de design et de développement, liées à l'évolution de nos terminaux mobiles.

A titre d'exemple, vous pouvez consulter le site grazia.fr, puis réduire progressivement la largeur de votre navigateur pour voir les contenus se ré-agencer.

Si le Responsive Design n'est pas toujours la solution la plus adaptée, il permet d'offrir la meilleure expérience aux utilisateurs, et de s'affranchir de la réalisation de nombreuses versions spécifiques (applications Android, Iphone, Ipad...), souvent coûteuses et complexes à faire évoluer.

Quelles sont aujourd'hui les principales questions que se pose un développeur lorsqu'il crée un site Internet ? Dans quelle mesure votre travail a-t-il évolué ces dix dernières années ?

En fait, cette évolution du métier ne concerne pas que les développeurs mais toute la chaîne de réalisation d'un site web : chefs de projets, concepteurs / ergonomes, webdesigners, intégrateurs, développeurs... tous doivent désormais tenir compte de ces nouveaux usages.

Il est en effet impossible de savoir où et comment un site Internet sera visualisé. Il est donc indispensable d'intégrer au plus tôt les contraintes de chaque support : on proposera généralement une version épurée et simplifiée sur smartphone (accès rapide à l'information), et une version "enrichie" sur un ordinateur de bureau (on parle de conception "Mobile first").

Le travail d'un intégrateur prend plus d'importance aujourd'hui : c'est la personne qui va interpréter un univers graphique et en déduire le code HTML en s'assurant que le rendu sera optimal dans toutes les situations.

Si les nouvelles opportunités offertes par le HTML5 sont séduisantes, il reste nécessaire de tenir compte des navigateurs les plus anciens (essentiellement Internet Explorer 7 & 8, encore utilisés aujourd'hui). On proposera alors une version dite "dégradée", souvent moins dynamique ou esthétique, mais tout aussi fonctionnelle.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !