Connaissez-vous Gartic Phone, le jeu du téléphone arabe qui devient viral sur Twitch ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Loisirs
Connaissez-vous Gartic Phone, le jeu du téléphone arabe qui devient viral sur Twitch ?
©DR / Gartic Phone

Bouche-à-oreille

Connaissez-vous Gartic Phone, le jeu du téléphone arabe qui devient viral sur Twitch ?

Mélange entre Pictionary et le « téléphone arabe », Gartic Phone est le nouveau jeu à la mode sur Twitch. Alors que les soirées jeux de société en physique sont rendues difficiles à organiser, ce produit virtuel permet d’y remédier.

De nombreux jeux « de société » existent en ligne. Qu’est ce qui fait la particularité de Gartic Phone ?

Atlantico Rédaction : Internet regorge en effet de jeux de société en ligne, aussi l’intérêt d’une nouveauté vient de sa capacité à innover dans ce qu’il propose. C’est le cas de Gartic Phone qui se veut un savant mélange entre le « téléphone arabe » et le Pictionary. Concrètement, dans sa version la plus simple, un joueur propose une phrase que le suivant devra dessiner. Un dessin que le troisième devra retranscrire en mots et ainsi de suite jusqu’à ce que chaque joueur ait eu à dessiner ou deviner. La polysémie des mots mais surtout la manière de représenter un objet font que l’idée originelle se perd plus ou moins rapidement, selon le talent ou non des dessinateurs. Il est aussi possible de ne jouer qu’en dessinant ou en ordonnant différemment les phases. Avec cet aspect de transmission, il se distingue ainsi de ses prédécesseurs Itch.io et Gartic.io, qui était beaucoup plus proches du Pictionary classique. Le jeu a aussi l’avantage d’être entièrement gratuit et d’être disponible aussi bien sur téléphone que sur ordinateur. Il offre aussi la possibilité de rassembler jusqu’à 30 joueurs simultanément. Ce qui fait potentiellement beaucoup de mauvais dessins.

Pourquoi en parle-t-on actuellement ?

D’abord, parce qu’il est relativement nouveau, il est sorti en octobre 2020. Mais il était jusque-là relativement confidentiel. On lui préférait Among Us, ou autres. Comme ce dernier, Gartic Phone est devenu viral sur Twitch, la plateforme de streaming d’Amazon, notamment grâce aux vidéos de Kameto. Il fait partie des 20 streamers français les plus suivis sur Twitch, avec 780.000 abonnés et a commencé à proposer ce jeu sur sa chaîne il y a environ un mois. Très vite, d’autres vidéastes lui ont emboîté le pas. La force de ce concept étant, souvent, de réunir plusieurs streamers, plus ou moins connus, dans une même partie, ce qui intéresse les followers. Sa relativement large diffusion sur la plateforme a permis de faire connaitre le jeu du grand public. On en parle aussi parce qu’il répond très bien aux besoins ludiques en période de pandémie.

La pandémie de coronavirus renforce-t-elle l’intérêt pour des jeux tels que Gartic Phone ?

Il y a très clairement un effet des restrictions sanitaires sur l’intérêt apporté aux jeux en ligne, notamment parce qu’ils ont une forte vocation sociale. S’il est possible de jouer avec des inconnus en ligne, la plus-value vient de la possibilité de jouer avec ses amis. Dans les deux cas, il est possible d’utiliser un serveur vocal type Zoom ou Discord pour communiquer. Onrizon, le concepteur du jeu, a même créé un discord officiel pour les parties entre inconnus (celui-ci compte 47.000 membres).  La possibilité de comparer ses (non) talents artistiques fait aussi partie des éléments qui peuvent susciter l’amusement. Gartic Phone est donc, comme d’autres, une très bonne alternative virtuelle aux jeux de société afin de se divertir de manière sans risquer de contrevenir aux règles sanitaires. C’est parce qu’il est aisément reproductible à la maison et identifiable à un jeu de société qu’il plait autant. Certains managers pourraient même y voir l’occasion de faire du teambuilding.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !