Beaucoup plus de Français, nettement moins d'Allemands et toujours plus de vieux : les 15 gifs qui illustrent l'évolution de la population mondiale d'ici 2100 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La France devrait compter 80 millions d'individus en 2100.
La France devrait compter 80 millions d'individus en 2100.
©Reuters

Et moi, et moi, et moi...

Beaucoup plus de Français, nettement moins d'Allemands et toujours plus de vieux : les 15 gifs qui illustrent l'évolution de la population mondiale d'ici 2100

La population mondiale devrait atteindre un pic de 8,7 milliards d'individus en 2055 avant de diminuer.

La population mondiale s'apprête à changer de visage. D'un peu plus de 7 milliards d'individus aujourd'hui, elle devrait atteindre un pic à 8,7 milliards en 2055, selon un analyste de la Deutsche Bank cité par Business Insider, puis baisser jusqu'en 2100. Le plus important bouleversement est à attendre du côté de la pyramide des âges : la population vieillit inexorablement, en Europe comme en Afrique.

On vous propose de voir l'évolution dans quinze pays entre 2000 et 2100 grâce aux images animées créées par le développeur Martin de Wulf à partir des données fournies par l'ONU.

La France fait figure d'exception parmi les pays occidentaux. Championne de la natalité en Europe, avec deux enfants par femme en moyenne, elle devrait voir sa population passer de 65 millions aujourd'hui à près de 80 millions d'individus en 2100. Elle aura alors doublé par rapport à 1950.

Mais la pyramide des âges va se lisser : il devrait y avoir à la fin du siècle autant de seniors de 70 ans que de bébés d'un an, d'adolescent de 14 ans ou d'adulte de 30 ans, contrairement à aujourd'hui où les cinquantenaires sont surreprésentés. L'augmentation de notre espérance de vie permet d'expliquer cet afflux futur de seniors. 

Même tendance outre-Manche. Le Royaume-Uni devrait voir sa population passer de 62 millions en 2010 à 75,6 millions de personnes au début du XXIIe siècle. Même évolution concernant l'âge de la population : les seniors seront davantage représentés au cours des prochaines générations.

L'Allemagne en revanche devrait voir sa population décliner : de 82 millions d'individus en 2010, elle tombera à 70,1 millions en 2090, avant de remonter à 70,3 à la fin de la décennie suivante. Le faible taux de natalité outre-Rhin, inférieur au "taux de remplacement", explique cette baisse.

Tendance similaire au Japon, où la chute ne s'arrêtera pas à la fin du siècle. Déjà sur le déclin, sa population passera de 125 millions à 91 millions, soit une chute de 27,2 % en un siècle ! Tout en poursuivant son vieillissement… Rien qu'en 2020, 20% des Japonais auront 70 ans ou plus.

La population chinoise devrait se faire dépasser par celle de l'Inde dans les années qui viennent, et revenir sous le milliard d'individus autour des années 2090. A l'inverse, à Hong-Kong, sous souveraineté chinoise, elle va exploser pour passer de 6,7 millions en 2010 à 10,3 millions à la fin du siècle.

En Russie aussi, ça baisse aussi. La population va lentement décliner pour atteindre les 111 millions en 2100. Une perte de 24 % en un siècle.

Côté américain, la croissance va poursuivre sa croissance jusqu'en 2100, passant de 310 millions d'individus actuellement à 478 millions. Même constat que dans les autres pays évoqués plus haut : aux Etats-Unis, la pyramide des âges va se lisser.

On aurait pu penser que la future grande puissance qu'est le Brésil verrait sa population suivre son développement. C'est en réalité l'inverse qui devrait se produire d'ici la fin du siècle. De 194 millions aujourd'hui, celle-ci devrait atteindre les 224 millions en 2040, avant de poursuivre en pente descendante pour passer sous la barre de 180 millions dans les années 2090.

Le voisin argentin devrait connaître une évolution similaire : hausse jusqu'en 2065 (51,3 millions), stagnation puis lente baisse à 49 millions en 2100.

Côté africain, c'est l'évolution de l'âge de la population qu'il est intéressant d'observer. En moyenne très jeune aujourd'hui, elle va vieillir, n'échappant pas à la tendance mondiale. En Egypte par exemple, qui va connaître un boom jusqu'en 2070, les moins de 19 ans (actuellement ultra-dominants) vivront beaucoup plus vieux que leurs aînés, et continueront à rester les plus nombreux en évoluant à travers les âges, donnant un coup de vieux à une population qui se renouvellera moins bien.

Même constat au Burkina Faso où la proportion des jeunes dans la population va considérablement se réduire, malgré une multiplication par huit de la population sur un siècle. Une évolution similaire devrait aussi être observée au Kenya dans les prochaines années.

Terminons sur le Quatar. La population va croître sensiblement, la pyramide des âges s'équilibrer. Jusque là rien d'étonnant. Du côté de la proportion hommes/femmes en revanche, c'est plus surprenant : malgré un équilibre naturel au niveau des naissances entre filles et garçons, ceux-ci deviennent ultra-dominants à travers les âges. Et ils le resteront jusqu'en 2100.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !