5 choses à savoir avant de se rendre au Festival du Livre de Paris qui se tient du 22 au 24 avril au Grand Palais éphémère | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le Festival du Livre de Paris se déroule du 22 au 24 avril 2022 au Grand Palais Éphémère.
Le Festival du Livre de Paris se déroule du 22 au 24 avril 2022 au Grand Palais Éphémère.
©

Culture

5 choses à savoir avant de se rendre au Festival du Livre de Paris qui se tient du 22 au 24 avril au Grand Palais éphémère

Du 22 au 24 avril 2022, le Grand Palais éphémère se transforme en salon littéraire à l'ombre de la Tour Eiffel et des Invalides. Cerise sur le gâteau, en cette année où la lecture est déclarée grande cause nationale, les éditeurs ont voulu réunir auteurs et lecteurs en une grande fête dont l’entrée sera gratuite pour le public, avec l'Inde comme pays invité.

Olivia Phelip

Olivia Phélip

Olivia Phélip est rédactrice en chef de Viabooks.fr et coach professionnel. 

Voir la bio »

Le Festival du Livre de Paris inaugure une nouvelle formule. Il était temps. Le Salon du Livre, devenu Livre Paris qui se tenait Porte de Versailles et qui avait été progressivement boycotté par plusieurs maisons d'édition majeures, était devenu un vaisseau en perdition.  Se retrouver chaque année, coincés entre la Foire aux jambons et le Salon de la salle de bains  avait fini par dégoûter les plus braves d'entre nous. Alors bien sûr, on se « devait » de venir. Mais il n'y avait plus de plaisir et les écrivains avaient de plus en plus de mal à rencontrer leurs lecteurs et réciproquement.

1. Un Festival du Livre qui revient aux sources

Exit donc la Porte de Versailles et retour aux lointaines sources du traditionnel Salon du livre, qui s'était tenu pendant de nombreuses années au Grand Palais. Nous voici désormais au Grand Palais éphémère, avec une volonté de convivialité et de clarté. Bienvenue à une circulation entre des îlots, qui invitent sinon à la convivialité, du moins à la réflexion assumée. Et bienvenue aussi aux multiples événements qui doivent assurer une belle circulation des idées. Au programme : débats et rencontres prévus au sein du Grand Palais Éphémère lui-même, mais aussi à l’auditorium du Grand Palais, la Maison de la Poésie, l’Académie du climat, la Sorbonne ou au Panthéon. 

2. Un Festival du Livre qui ressemble à une bibliothèque

A l'opposé de l'errance dans un hangar peu avenant Porte de Versailles entre des stands d'éditeurs, la mise en scène a été pensée grâce à l'intervention de la scénographe Isabelle Allégret, chantre de « la fluidité du beau »,  qui a utilisé le bois comme matériau principal : « Le bois s’est imposé comme matériau biosourcé, renouvelable, chaleureux, résistant et permettant une réutilisation sur plusieurs années. L’urgence environnementale doit aujourd’hui guider nos choix dans toutes nos créations et particulièrement dans les manifestations éphémères. » a-t-elle déclaré. Dont actes. Ainsi se sent-on un peu dans une bibliothèque. Et déambule-t-on avec une certaine harmonie entre ce qui ressemble à des étagères. De quoi se laisser tenter par les livres présentés.

À Lire Aussi

Salon du livre : ces auteurs qui assurent à eux tout seul la santé du livre français

3. Un Festival qui met les Lettres indiennes à l'honneur

L'Inde est cette année le pays invité. Ce Bollywood des lettres compte environ 9.500 maisons d'édition et plus de 120.000 titres publiés chaque année, la plupart en langue anglaise. Des chiffres impressionnants. À l'occasion du 75e anniversaire de l'indépendance de l'Inde, une trentaine d'écrivains indiens est invitée au Festival et de nombreux événements lèveront (un peu) le voile sur cette littérature aussi diverse que talentueuse. 

Mention spéciale à Salman Rushdie et Perumal Murugan, novelliste et romancier originaire du Tamil Nadu, dans le sud de l’Inde. Par son œuvre, écrite en tamoul, traduite en anglais et pour partie en français. On pourra rencontrer aussi la prometteuse Aanchal Malhotra, qui a recueilli les souvenirs de la partition entre Inde et Pakistan, Vestiges d’une séparation(éditions Héloïse d’Ormesson, 2021) ou la romancière Anuradha Roy qui a publié dernièrement Toutes ces vies jamais vécues (Actes Sud, 2020). De belles découvertes en perspectives et de de nombreuses rencontres possibles avec les écrivains présents.

4. Un Festival du Livre qui se réinvente 

Comme l'a expliqué Marie-Madeleine Rigopoulos, la directrice artistique du Festival, l'ambition est grande: « Raconter des histoires, transmettre des idées, décrypter le monde, informer, faire rire, pleurer, trembler, indigner, conforter… Que ce soit de la littérature, quel qu’en soit le genre, de la bande dessinée, des essais, des documents, un dialogue est toujours possible. C’est ainsi que nous envisageons le livre : comme l’inépuisable messager de tous les imaginaires. »  Un bel objectif. Pas sûr que les visiteurs trouveront « tout sur presque tout », mais ils pourront aimer percevoir un univers dans toute sa diversité et son bouillonnement. Le livre se porte bien. N'en déplaise aux Cassandre qui annoncent régulièrement son déclin.

À Lire Aussi

Carton commercial : qui a le plus profité de l’engouement actuel pour les livres ?

5. Un Festival pour lire « le monde »

Raconter le monde, Imager le monde,  Habiter le monde : les troistitres des espaces du Festival, qui ressemblent à des têtes de chapitre.  Ce « monde » se décline dans un choix d'ouvrages qui montre combien les livres dialoguent avec le réel, ce « monde du dehors » qui déroule sa vision par « dedans ». Le livre comme fenêtre donc et non comme enfermement. Un beau plaidoyer pour le sens de la littérature. Et de la lecture.

Nous pouvons louer l'effort de cohérence et le travail d'organisation de ce Festival qui nécessitera sûrement un temps de rodage. Fragile équilibre entre ébullition, réflexion et présentation. Souhaitons à cette nouvelle formule un beau succès. Paris mérite bien une fête du livre digne de ce nom !

Informations pratiques

Festival du Livre de Paris
Du 22 au 24 avril 2022
Grand Palais Éphémère
Le Grand Palais Éphémère se situe Place Joffre-75007 Paris.
L’entrée au Grand Palais Ephémère nécessite un billet à réserver gratuitement en ligne à cette Billetterie.
L'accès aux événements doit aussi s'effectuer sur réservation préalable. Pour réserver un billet pour un événement hors les murs, s'inscrire dans l'espace programmation.
Horaires
Vendredi 22/04 : de 10h à 22h
Samedi 23/04 : de 10h à 22h
Dimanche 24/04 : de 10h à 18h

>Plus d'informations sur le site du Festival: https://www.festivaldulivredeparis.fr/

À Lire Aussi

Salon du livre : et au fait, pour ceux qui lisent sur tablette, comment choisir ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !