"Mais t'as quel âge ?" : une comédie joyeuse et fine, doublée d'un véritable spectacle interactif | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Mais t'as quel âge ?" : une comédie joyeuse et fine, doublée d'un véritable spectacle interactif
©

Atlanti-culture

"Mais t'as quel âge ?" : une comédie joyeuse et fine, doublée d'un véritable spectacle interactif

Des costards sur mesure pour chacun(e)

Catherine Bonte de Cuniac pour Culture-Tops

Catherine Bonte de Cuniac pour Culture-Tops

Catherine Bonte de Cuniac est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »

THÈME

• Seule en scène et sans filet, Marion Pouvreau dresse en cinq portraits avec amour et impertinence les petites habitudes de chacun, qui marquent  parfaitement chaque âge. 

• Vous voilà catalogués : les silencieux ( les vieux ), les baby-boomers ( le plein emploi, la pleine retraite ), les X ( en pleine méditation ou yoga ), les Y ( sur WhatsApp ), les Z ( les petits cons de jeunes ). Chacun s’y retrouvera … avec le sourire.

POINTS FORTS

• Cette comédie joyeuse et fine, écrite, auto produite et jouée par Marion est joliment mise en scène par un jeu simple et fort. C’est un  spectacle interactif avec le public, mené avec autant de doigté que de spontanéité. On entre dans le jeu simplement, c’est évident. Les mots sont justes, un peu moqueurs. On est touché, bien envoyé !

• Marion est solaire, une boule d’énergie, de bonne humeur communicative, de générosité qui vous entraîne gentiment dans son délire. Quel dynamisme ! Elle jongle, elle classe, elle mime, elle va de l’un à l’autre avec appétit. Elle sait vous communiquer sa joie de vivre et fait feu de tout bois : la voilà guitare à la main  pour adoucir ses propos mais vous  entrainant  à reprendre en choeur un refrain pour arrêter « le temps qui file ».

• Un joli moment d’émotion et de tendresse où elle se livre un peu plus. La lumière est douce. Le temps se ralentit. Voutée, voix cassée  elle évoque un ‘Silencieux’ : son grand père. Un vrai partage.

• Chapeau bas ! Une belle comédienne. Une petite pépite….à suivre !

QUELQUES RÉSERVES

Trop sous le charme, on a tous envie d’être son ami (e) !

ENCORE UN MOT...

Une comédie, fondée sur l’humour d’observation, rafraîchissante, tonifiante,  et plus profonde qu’il n’y parait. On se prend à y repenser quelques jours après, on en rit.  Mais oui, elle avait raison !

UNE PHRASE

« Le temps file, profitons en avant d’être sénile « 

«  Quel est le con qui a inventé le temps qui passe ?  » 

L'AUTEUR

• Marion Pouvreau, passionnée de théâtre dès son  plus jeune âge,  suit des études de commerce pour rassurer ses parents  puis rentre  chez Sony.  Mais n’abandonne pas le théâtre, qu’elle pratique le soir au Cours Cochet puis au Cours Florent.  

• En 2015 elle écrit son premier Seule en Scène « On m’a parlé de vous », puis en 2017 avec Camille Broquet « On dirait ton père ». En 2018 elle quitte son job pour de bon, et se lance avec son deuxième Seule en Scène « Mais t’as quel âge ?», qui  remporte le prix du Meilleur Espoir au Festival Off d’Avignon 2021 et qu’elle joue depuis partout en France.

Culture Tops

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !