"Les folies Gruss" de la famille Gruss : S’y rendre au triple galop | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Les folies Gruss" de la famille Gruss est à retrouver à Paris.
"Les folies Gruss" de la famille Gruss est à retrouver à Paris.
©

Atlanti-Culture

"Les folies Gruss" de la famille Gruss : S’y rendre au triple galop

"Les folies Gruss" de la famille Gruss est à retrouver à Paris.

Françoise Boursin pour Culture-Tops

Françoise Boursin pour Culture-Tops

Françoise Boursin  est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.

 
Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio »

"Les folies Gruss"

Avec : Alexis Gruss, le fondateur et sa femme Gipsy Gruss, Firmin Gruss le directeur, Stephan Gruss, le directeur artistique et metteur en scène et jongleur, Maud Florees Gruss, directrice de la cavalerie, Svetlana Gruss, épouse de Firmin, trapéziste, Tony

INFOS & RÉSERVATION

Chapiteau Alexis Gruss,
Porte de Passy, Carrefour des Cascades
75016 PARIS
01 45 01 71 26
Samedi 15h et 21h, dimanche 11h et 15h jusqu’en février 2022.
Notre recommandation : EXCELLENT 

THÈME

• On ne peut pas vraiment parler de thème pour ce spectacle, mais c’est plutôt une symphonie des différentes activités du cirque : jongleurs, trapézistes, clowns, et surtout un festival équestre, avec de la voltige ou acrobatie équestre, de la haute école et du travail en liberté.

• C’est toute la diversité d’une famille réunie autour du fondateur, Alexis Gruss, qui présente toutes les facettes de l’art équestre avec les autres disciplines traditionnelles du cirque.

POINTS FORTS

• La force d’une famille, des grands-parents aux petits-enfants, est émouvante. Et le spectateur perçoit ainsi la chaîne des générations : le dialogue entre le grand-père et sa plus  jeune petite-fille est révélatrice à cet égard.

• C’est un spectacle complet vu auparavant sous d’autres formes (« Quintessences »,  « Origines ») : le mélange des genres est réussi et est bien adapté à une spectacle plus court d’1h30 au lieu de 3 h.

• Les cavaliers et les voltigeurs sont d’une grande qualité : le grand-père représente la perfection de la haute école, tandis que les voltigeurs témoignent de leurs efforts, même quand il y a une chute malencontreuse. Le spectateur comprend mieux la difficulté de l’exercice.

• Les autres numéros sont souvent intéressants : les trapézistes et les jongleurs sont remarquables, la scène avec les enfants et les Shetlands est émouvante.

• La volonté des acteurs de rencontrer le public est très positive.

QUELQUES RÉSERVES

• La principale tient à l’absence apparente de fil conducteur. 

• L’appui sur l’Art nouveau, les Années folles et les Arts déco n’a rien d’évident. 

• Et « l’expérience immersive d’un nouveau genre », malgré l’intérêt de la démarche, ne me semble pas comprise du premier coup.

ENCORE UN MOT...

• Ce magnifique spectacle séduira un public de tous âges, et quel que soit l’amour pour les chevaux et la connaissance des disciplines équestres.

• Et on peut apprécier l’ensemble même si on ne perçoit pas vraiment le fil conducteur.

L'AUTEUR

• Alexis Gruss est le patriarche et l’âme de ce cirque. Cette famille a marqué l’histoire du cirque depuis 1945, il a organisé et mis en scène de nombreux spectacles et il est relayé aujourd’hui par ses fils et petits-fils. 

• Cavalier exceptionnel, Gruss  fait encore plusieurs numéros équestres, même si aujourd’hui, c’est son fils Firmin Gruss qui a pris le relais en valorisant les savoir-faire équestres et saltimbanques transmis dans la famille par les générations successives.

• L’autre fils Stephan Gruss, directeur artistique et metteur en scène, a conçu un spectacle original  inspiré des « folies », divertissements de la Belle Époque.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !