"Aimer et prendre l’air" : un huis-clos conjugal, drôle, réaliste et touchant | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Aimer et prendre l’air" :  un huis-clos conjugal, drôle, réaliste et touchant
©

Atlanti-culture

"Aimer et prendre l’air" : un huis-clos conjugal, drôle, réaliste et touchant

Clémence Roux de Luze pour Culture-Tops

Clémence Roux de Luze pour Culture-Tops

Clémence Roux de Luze est chroniqueuse pour le site Culture-Tops. 

Voir la bio »
LIVRE
 
Aimer et prendre l’air
de Sophie Simon
Ed. JC Lattès
302 p
18,50 euros
 
 
RECOMMANDATION : EXCELLENT
           
 
 
THEME
 
Amy, actrice new-yorkaise à succès, est mariée à Jack depuis 20 ans. Elle a tenté de le quitter à maintes reprises mais est toujours revenue (très rapidement !) au bercail conjugal. Chaque été, ils passent une semaine de vacances avec un autre couple, Kathleen et Larry, vieil ami de Jack et amoureux de la première heure d’Amy, dans leur villa cossue du Connecticut. La semaine s'annonce houleuse alors qu’Amy révèle à nouveau son départ imminent. Cette fois sera t-elle la bonne ?
 
POINTS FORTS
 
- Sophie Simon écrit avec humour et entrain ces scènes de la vie conjugale dans un décor américain gâté. La partition se joue à quatre : un critique littéraire infidèle, une journaliste va-t-en-guerre, une actrice fébrile et puérile, un scénariste aigri. Les deux couples sont au bord de la rupture et échangent doutes, regrets, espoirs et rancœurs sur leur vie. Le thème est classique mais l’auteur sait créer des situations surprenantes et faire fuser de bonnes répliques. 
- C’est aussi un livre sur l’amitié, les diners arrosés entre amis. Entre confidences et révoltes. Le quatuor désabusé se livre peu à peu, deux à deux, sans pudeur ni fierté. Ainsi va la vie...
 
POINTS FAIBLES
 
Je n’en vois pas si ce n’est les atermoiements d’Amy qui, à force, peuvent agacer…
 
EN DEUX MOTS
 
Un huis-clos conjugal drôle, réaliste et touchant. 
 
UN EXTRAIT
 
« - Surtout moi, fait Jack. Amy vient de m’annoncer qu’elle me quitte. (…)
- Pour l’amour du ciel ! Encore… se désole Larry. Pensez-vous tenir au moins jusqu’à la fin de nos vacances ? L’été n’est pas une saison où l’on se sépare. L’automne s’y prête mieux. Les arbres se séparent de leurs feuilles et les feuilles de leur chlorophylle. »
 
L’AUTEUR
 
Sophie Simon vit à Paris. Elle est déjà l’auteur d’un recueil de nouvelles, « American Clichés », paru en 2011, et d’un premier roman, « Gary tout seul » paru en 2014. 
 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !