Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Mars
©NASA/JPL-Caltech/USGS

Aquatique

Une nouvelle étude indique que sur Mars une grande quantité d'eau est emprisonnée dans sa croûte et ne s'est pas évaporée dans l'espace

On pensait qu'au début Mars avait suffisamment d'eau pour couvrir toute la planète

ll y a des milliards d'années, selon les preuves géologiques, l'eau a coulé en abondance sur Mars et s'est accumulée dans des piscines, des lacs et des océans profonds. Une nouvelle recherche financée par la NASA montre qu'une quantité importante de son eau - entre 30 et 99% - est piégée dans les minéraux de la croûte de la planète, remettant en question la théorie actuelle selon laquelle, en raison de la faible gravité de la planète rouge, son eau s'est échappée dans l'espace selon la Nasa.

On pensait qu'au début Mars avait suffisamment d'eau pour couvrir toute la planète avec un océan d'environ 100 à 1500 mètres de profondeur - un volume à peu près équivalent à la moitié de l'océan Atlantique de la Terre.

Alors qu'une partie de cette eau a indéniablement disparu de Mars via une fuite dans l'atmosphère, les nouvelles découvertes, publiées dans le dernier numéro de Science, concluent que cela n'explique pas la majeure partie de sa perte d'eau.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !