Pourquoi Adam Lindemann a acheté un NFT de Madonna en pleine crise des crypto-monnaies | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Nouveau monde
Photo d'illustration qui représente des pièces de crypto-monnaie près d'un écran affichant des NFT
Photo d'illustration qui représente des pièces de crypto-monnaie près d'un écran affichant des NFT
©JUSTIN TALLIS / AFP

Un pari risqué

Pourquoi Adam Lindemann a acheté un NFT de Madonna en pleine crise des crypto-monnaies

Adam Lindemann, investisseur, collectionneur et marchand d’art américain, a acheté un NFT de l’artiste Beeple réalisé en collaboration avec la légende de la pop Madonna

En 2016, Adam Lindemann avait vendu un tableau de Basquiat pour 57,3 millions de dollars. Quand il a vu que ce même tableau était désormais estimé à 70 millions de dollars, il a été prit d’une envie irrésistible d’acheter une nouvelle oeuvre. Son regard s’est alors tourné vers un NFT de l’artiste Beeple qui fait partie de son triptyque « Mother of Creation ». Ces trois oeuvre représentent l’artiste américaine donnant naissance à des choses... inattendues.

Dans « Mother of Technologie », des chenilles électroniques aux yeux rouges rampent hors des parties intimes de Madonna. Dans « Mother of Nature », un arbre massif pousse hors de son vagin. Mais Adam Lindemann n’était pas emballé. Il s’est alors tourné vers « Mother of Evolution », qui montre Madonna au milieu de ruines, alors que des centaines de papillons multicolores sortent de son entrejambe, donnant vie à un paysage sinistre. Cet oeuvre lui a coûté 72 ETH, soit environ 146 000 dollars à l’époque. 

« Je pensais que c'était vraiment intéressant », a déclaré Lindemann dans une interview. « La crypto s'est effondrée ce jour-là. Tout le monde la détestait et la vomissait. J'ai donc pensé que c'était le bon moment pour en acheter un. Il y a plus de possibilités et d'options. Si la crypto revient un jour, ce serait un bon achat » ajoute-t-il. 

Lindemann a également apprécié le fait que le produit de la vente soit reversé à une œuvre de charité, au profit de trois organisations à but non lucratif qui soutiennent les femmes et les enfants dans le monde entier. « Dans mon monde, Madonna est toujours Madonna », avance-t-il. « Elle est incroyable. Elle a créé toutes ces stars. Et Beeple est un leader dans ce domaine. C'est mon histoire et je m'y tiens ».

Artnet News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !