Bientôt un médicament pour devenir ''bon'' | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Bientôt une pilule de la bonté ?
Bientôt une pilule de la bonté ?
©DR

Bisounours

Bientôt un médicament pour devenir ''bon''

Des scientifiques pensent que ces pilules pourraient remplacer une peine de prison.

L’avènement d’une société améliorée grâce aux médicaments. Et pourquoi pas? Des scientifiques travaillent sur de nouveaux types de médicaments qui pourraient sérieusement mettre à mal la profession de gardien de prison. Le remède possède la particularité de rendre les gens "bons".

Les blouses blanches pensent sérieusement que ces pilules remplaceraient une peine de prison. Le Dr. Guy Kahane, de l’Oxford Center for Neuroethics, affirme que jusqu'à présent "la science a ignoré la question de l’amélioration de la morale". Cela pourrait changer car "de nombreuses recherches montrent que certains médicaments influencent la réaction des gens face à un dilemme moral : ils sont plus empathiques, soudés s’ils sont dans un groupe, l’agressivité est également réduite".

Mais d’après lui, il est "très improbable que les gens se ruent sur des pilules pouvant les rendre meilleurs !". Il est donc partisan d'une administration massive de ce type de pilule, et pense sérieusement que l’humanité pourrait ainsi régler des problèmes aussi importants que les guerres ou la faim dans le monde.

Vu sur Fluctuanet

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !