Le changement climatique modifie la couleur des océans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Le changement climatique modifie la couleur des océans
©

Evolution

Le changement climatique modifie la couleur des océans

Le réchauffement de la planète modifierait la répartition du phytoplancton dans les océans. Cet effet aurait tendance à faire évoluer la couleur de l’eau.

Un nouvel effet négatf du réchauffement climatique concernant son impact sur les océans vient d’être dévoilé. Les changements de température de l'eau modifieraient la couleur des océans. Ces éléments, dévoilés par la rédaction de Quartz, ont été publiés dans une nouvelle étude issue de la revue Nature Communications

Les scientifiques du Massachusetts Institute of Technology ont mis au point un modèle qui permet de simuler l'évolution de la croissance et de l'interaction du phytoplancton lorsque la température de la mer augmente dans le monde entier. Ce dispositif est lié à un processus d’images collectées grâce à un satellite. 

Selon les résultats de cette étude, les eaux chaudes deviendront encore plus chaudes dans les régions subtropicales. Les populations de phytoplancton et la plupart des espèces marines seront directement menacées. Dans ces zones, l'eau apparaîtra alors plus bleue qu'elle ne l’est déjà.

Dans les eaux plus proches des pôles, le réchauffement rendra l'eau plus verte. La hausse des températures va permettre à des populations plus diverses de phytoplancton de prospérer. Lorsque les rayons du soleil frappent ces organismes microscopiques, la lumière renvoyée est alors de couleur verte. 

La couleur de l'océan est déterminée par l'interaction de la lumière solaire avec les objets dans l'eau.

Les molécules d’eau sont généralement capables d’absorber la plus grande partie du spectre lumineux du soleil. Lorsqu'il y a du phytoplancton dans l'eau, il absorbe et réfléchit différentes longueurs d'onde de la lumière entraînant alors une coloration verte dans certaines zones des océans.

Le modèle mis au point par l’équipe de chercheurs repose sur des mesures de lumière réfléchie. Le modèle permet aux scientifiques de prédire l'évolution des populations de phytoplancton à l'avenir et en fonction de la température. 

Les simulations ont démontré qu'il y aurait une différence notable dans la couleur d'environ 50% de la surface de l'océan de la planète d'ici la fin du 21ème siècle.

Quartz

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !