Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Johnny Depp Amber Heard Elon Musk justice relation couple accusations de violences
Johnny Depp Amber Heard Elon Musk justice relation couple accusations de violences
©JASON MERRITT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Justice

Johnny Depp décide d’assigner Elon Musk en justice pour sa relation avec Amber Heard

Johnny Depp souhaite se défendre et prouver qu'il n'est pas un homme violent, et que son ex-femme, Amber Heard, l'a probablement trompé avec Elon Musk. 

Johnny Depp a décidé d'assigner en justice Elon Musk, le patron de Tesla et SpaceX, pour tenter de récupérer toutes ses communications avec Amber Heard et prouver qu'il n'est pas un homme violent, et que son ex-femme, Amber Heard, l'a probablement trompé, selon des informations de CNews.

Après avoir perdu son procès contre The Sun qui l'accusait d’être un « cogneur de femmes », Johnny Depp a décidé de faire appel. La nouvelle audience se déroulera dans le courant du mois de mars. La rédaction de Deadline précise que l’assignation en justice contre Elon Musk comprendrait 24 demandes l'obligeant à fournir « toutes les communications entre lui et Mme Heard concernant M. Depp » et « toute allégation de violence physique ou domestique commise par M. Depp ou Mme Heard ».

Amber Heard aurait entretenu une liaison avec Elon Musk à la fin de l’année 2016.

En juillet 2020, Elon Musk avait ri au nez de l'acteur, qui l'accusait d'avoir couché avec sa femme alors qu'ils étaient encore mariés.

Dans un SMS envoyé à l'un de ses proches, Johnny Depp aurait notamment déclaré vouloir « couper le pénis d'Elon Musk ». Un message qui avait visiblement beaucoup fait rire Elon Musk, qui avait lancé un défi à la star d’Hollywood en lui proposant un combat en cage.

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !