Grossesse : femmes enceintes et piscine ne font pas bon ménage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les futures mamans pratiquant la natation augmenteraient le risque que leur enfant développe des allergies.
Les futures mamans pratiquant la natation augmenteraient le risque que leur enfant développe des allergies.
©

/!\

Grossesse : femmes enceintes et piscine ne font pas bon ménage

Les futures mamans pratiquant la natation augmenteraient le risque que leur enfant développe des allergies.

La pratique de la natation est très répandue chez les femmes enceintes. Toutefois, selon une étude britannique du St John's Institute of Dermatology et de l'université de Manchester, il s'agirait d'une activité risquée. En cause : le chlore et d'autres substances chimiques utilisées pour l'entretien des piscines qui augmenteraient les risques d’allergies chez les futurs bébés.

Ces produits affecteraient, in utero, le système immunitaire du fœtus, et le rendraient plus sensible à l’asthme, à l’eczéma ou au rhume des foins. D’après les dermatologues qui ont mené cette étude, les risques d’allergies seraient multipliés par cinq chez les nourrissons. Comme le souligne le Nouvel Obs, il s'agit d'une théorie bien connue des chercheurs qui l'appellent "hypothèse hygiéniste". Notre mode de vie tend au maximum à aseptiser notre environnement. Ce qui contribuerait à donner naissance à des enfants au système immunitaire plus sensible, et qui auront tendance à "sur-réagir" au contact de germes et de bactéries.

Les scientifiques précisent toutefois que d'autres recherches doivent être menées et qu'il n'est pour le moment pas question d'interdire la pratique de la natation aux femmes enceintes.

Lu sur le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !