Gad Elmaleh : l'acteur parle de sa relation avec Charlotte Casiraghi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Gad Elmaleh et sa compagne, Charlotte Casiraghi.
Gad Elmaleh et sa compagne, Charlotte Casiraghi.
©REUTERS/Valery Hache/Pool

Vie privée, vie publique

Gad Elmaleh : l'acteur parle de sa relation avec Charlotte Casiraghi

Il y évoque sa relation dans le magazine américain "People" et parle de la prochaine naissance de leur enfant.

Gad Elmaleh se confie. Le comédien et humoriste a évoqué sa relation avec Charlotte Casiraghi dans les colonnes du magazine américain People. "C'est une fille très intelligente qui a beaucoup d'humour. Nous partageons beaucoup, elle fait partie de ce genre de personnes qui disent toujours la vérité", déclare-t-il à propos de celle qui va bientôt donner naissance à leur premier enfant.

Pas avare en confidence, Gad Elmaleh parle également de sa belle-famille, les Grimaldi, et de la grossesse de sa compagne, âgée de 27 ans - il en a 42. Selon lui, Charlotte Casiraghi "sera la meilleure mère du monde parce qu'elle est généreuse et très aimante. Elle a tous les dons pour être mère".

Mais attention à ne pas aller plus vite que la musique. Gad Elmaleh et Charlotte Casiraghi n'en sont pas encore au stade du mariage. "Nous ne sommes pas fiancés. Peut-être un jour, mais pas maintenant…", déclare-t-il sans ménagement pour les pauvres journalistes people qui espéraient un scoop. Ils devront se contenter de l'aveu de bonheur fait par le comédien,  "le plus heureux des hommes", qui partage la vie de la petite-fille de la Princesse Grace.

Côté actualité, Gad Elmaleh a également beaucoup de travail. L'humoriste prépare la suite de la tournée qu'il effectue avec son spectacle Sans tambour.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !