Éruptions solaires : la tache solaire la plus grosse jamais observée depuis 1990 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Eruptions solaires : la tache solaire la plus grosse jamais observée depuis 1990
Eruptions solaires : la tache solaire la plus grosse jamais observée depuis 1990
©D.R

Impressionnant

Éruptions solaires : la tache solaire la plus grosse jamais observée depuis 1990

En 10 jours, au cours du mois d'octobre, six grosses poussées ont été observées et les éruptions émises vers la Terre ont perturbé certains de nos systèmes GPS et des communications radio à ondes courtes.

Jamais on n'avait observé une telle tâche solaire depuis 1990. Avec ses 14 000 km de diamètre – l'équivalent de Jupiter – le phénomène est même visible à l'œil nu ! Les taches solaires sont d'immenses réservoirs à énergie magnétique. Après s'être accumulée, cette dernière finit par jaillir en éruptions solaires chargées de rayons et ultraviolets. En dix jours, au cours du mois d'octobre, six grosses poussées ont été observées et les éruptions émises vers la Terre ont perturbé certains de nos systèmes GPS et des communications radio à ondes courtes. Toutefois, le bouclier magnétique notre chère planète bleue a réussi à repousser les particules chargées. Celles-ci peuvent s'avérer très dangereuses pour les systèmes électroniques des satellites.

Ce sursaut d'activité est d'autant plus étonnant que le Soleil est dans une phase décroissante de son activité, suivant un cycle de 11 ans. Le dernier pic avait été observé fin 2012-début 2013. "Paradoxalement, c'est souvent dans ces périodes d'accalmie que les taches les plus grosses apparaissent, explique Jean Aboudarham, astronome à l'observatoire de Paris spécialisé dans l'étude du Soleil. Il n'est d'ailleurs pas incongru que cette phase de transition soit un peu plus mouvementée que d'ordinaire, car ce 24e cycle a été très calme. Il est possible que le Soleil ait encore beaucoup d'énergie magnétique emmagasinée à évacuer".

L'astre effectue son tour sur lui-même en 27 jours. Ainsi, la tache devrait bientôt disparaître de nos yeux. Mais si le risque d'éventuelles éruptions va donc fortement diminuer, la Terre n'est toutefois pas complètement à l'abri. En effet, les particules chargées peuvent suivre des lignes courbes qui les ramèneraient vers nous. 

A LIRE AUSSI – Alerte aux tempêtes solaires : la Terre menacée par une méga tache identifiée sur le soleil

Lu sur Catnat.net

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !