Des chercheurs proposent une méthode pour calculer Pi avec un fusil à pompe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Peut-être que ce père veut faire de son fils un scientifique.
Peut-être que ce père veut faire de son fils un scientifique.
©Reuters

Les maths, c'est fantastique

Des chercheurs proposent une méthode pour calculer Pi avec un fusil à pompe

Des chercheurs canadiens proposent de recourir à un fusil à pompe chargé de cartouches à plombs pour calculer Pi.

Vincent Dumoulin et Félix Thouin, de l’université de Montréal, sont parvenus à calculer le fameux nombre Pi avec simplement une feuille d'aluminium et un fusil à pompe. Ils ont ensuite publié leurs travaux dans arxiv, une revue scientifique.

Cette méthode peut potentiellement être très utile, argumentent-ils. Imaginez qu'une épidémie transforme les humains en zombies, obligeant les survivants à se réfugier dans des bunkers ou en pleine campagne : ils seraient bien embêtés pour mener leurs expériences sans accès à des supercalculateurs.

Le principe de cette méthode peu orthodoxe est expliqué par le site Futura-sciences : "Prenons un carré de côté r=1, dans lequel on trace un quart de cercle qui commence dans un coin et finit dans celui opposé. La surface totale de ce carré est donc égale à 1. Celle du quart de cercle vaut Πr2/4 soit Π/4 puisque r2 = 1." Pour calculer la surface, il "suffit de disposer de très nombreux grains de taille identique et de les disposer aléatoirement de manière à recouvrir une grande partie du dessin."

En les comptant un à un, on obtient donc un ratio entre la surface totale du carré et celle de l’arc de disque, ce qui permet d'estimer Pi.

Pour disposer ces nombreux grains de taille identique, on peut utiliser des grains de riz, explique le journaliste de Futura-sciences, "mais en cas d’apocalypse plus que dans toute autre situation, il ne faut pas jouer avec la nourriture". Les deux chercheurs ont donc choisi un fusil à pompe. Chez Atlantico, on pense qu'il ne faut pas non plus gaspiller de munitions lors d'un apocalypse, mais les Canadiens précisent que "durant les cataclysmes, les fusils à pompe sont abondants". Soit.

Les deux chercheurs ont tiré à 200 reprises sur une cible en aluminium, à 20 m de distance. Puisque les cartouches explosent en de multiples éclats, ils ont compté 30 857 trous de plomb sur la cible.

Il leur a aussi fallu estimer la densité des déflagrations selon la zone de la cible, pour éliminer les impacts dus à des éléments imprévisibles (vent, hauteur du fusil au moment du tir, etc.). En se basant sur 20 857 points, les auteurs ont trouvé une valeur de Pi égale à 3,131. Soit une approximation précise à 99,66 %.

Lu sur Futura Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !