Nasa : la sonde spatiale Parker Solar Probe a « touché » le Soleil pour la première fois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / Huffington Post / DR
La sonde solaire Parker de la Nasa, lancée en 2018, a pour objectif d'étudier la couronne solaire, la partie extérieure de l'atmosphère du Soleil.

Prouesse scientifique

Nasa : la sonde spatiale Parker Solar Probe a « touché » le Soleil pour la première fois

Parker Solar Probe a traversé la couronne solaire. Cette sonde est devenue le premier engin spatial à s’approcher aussi près du Soleil.

Un engin spatial a « touché » le Soleil, pour la première fois. La sonde Parker de la Nasa a « touché », a survolé la haute atmosphère du Soleil, la couronne, selon le communiqué de l’agence spatiale américaine publié ce 14 décembre et d’après des informations du Huffington Post et de la BBC. Les données inédites récoltées par le vaisseau spatial aideront à résoudre certains mystères de notre Système solaire.

Cette manoeuvre a été effectuée le 28 avril 2021. La sonde solaire Parker de la Nasa a voyagé à travers la couronne solaire, pour y mesurer les fluctuations du champ magnétique de notre étoile et y échantillonner des particules. Cette prouesse inédite va nous permettre d’en apprendre plus sur l’évolution du Soleil et des autres étoiles de l’Univers. La sonde Parker est passée en dessous de la limite d’Alfvén. Cette frontière représente le bord extérieur de la couronne. Au-delà, la matière solaire se détache de l’étoile, initialement liée par la gravité et les forces magnétiques, pour se répandre dans l’espace.

Ce succès va permettre de planifier d’autres survols supplémentaires dans l’avenir. Le prochain est prévu pour janvier 2022.

BBC - HUFFINGTON POST

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !