Marine Le Pen s'emporte en direct contre Jean-Jacques Bourdin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

Clash

Marine Le Pen s'emporte en direct contre Jean-Jacques Bourdin

En cause : l'évocation par le journaliste de BFM TV d'une tribune de Gilbert Collard.

Forte montée de tension sur le plateau de BFM TV ce matin. Après un quart d'heure d'interview de Marine Le Pen par Jean-Jacques Bourdin, le ton a subitement changé lorsque le journaliste a évoqué un billet de blog de Gilbert Collard, l'un des deux députés FN avec Marion Maréchal-Le Pen. Dans ce billet, il parlait notamment "d'écraser du pied gauche Peillon", sur une tribune consacrée au mariage des homosexuels. C'est à partir de ce moment que la présidente du Front National s'est braquée : "Je ne suis pas là pour commenter des commentaires !".

Lorsque Jean-Jacques Bourdin lui demande si elle condamne les propos de son député, Marine Le Pen s'emporte et déclare en avoir "marre des exercices de repentance permanente et d'accusations. Monsieur Gilbert Collard est assez libre et assez grand pour assumer ses propos. Et moi, je ne suis pas là pour condamner les uns et les autres, je ne suis pas directrice d'école".

Un peu plus tard dans cet échange houleux, alors que l'interview touche à sa fin et que Le Pen dise finalement à propos du billet que "non, ça ne me choque pas", Bourdin annonce vouloir "terminer" par l'évocation du mariage des homosexuels. Réponse du tac au tac de Marine Le Pen : "On ne termine pas, on n'a même pas pu parler de politique !".

A noter enfin, sur RFI, l'interview du vice-président du parti Florian Philippot. Sur ce même sujet du billet de blog, "c'est du Gilbert Collard, il a son langage fleuri".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !