Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé

Atlantico Santé

Schizophrénie : la nicotine comme possible traitement ? ; Pour guérir les caries, les dents pourraient se réparer toutes seules

Et aussi : E171, le colorant alimentaire fait de nanoparticules de dioxyde de titane, est-il nocif ? ; Bébé à trois parents : une naissance en Ukraine suscite la polémique ; Science décalée : bientôt de la glace qui fond moins vite.

Schizophrénie : la nicotine comme possible traitement ?

Il a été constaté que les patients schizophrènes avaient fréquemment recours au tabagisme comme automédication pour compenser les déficits dus à leur maladie ou pour les soulager des lourds effets secondaires de leur traitement (léthargie, perte de motivation...). Le cortex préfrontal (région associée à la cognition : la prise de décision et la mémoire de travail) est une des zones altérées chez les patients présentant des troubles psychiatriques comme la schizophrénie, qui peuvent s'accompagner d'un tabagisme intensif. Dans une situation non pathologique, l'activité du cortex préfrontal est modulée par des neurotransmetteurs (l'acétylcholine) via les récepteurs nicotiniques situés à la surface des cellules nerveuses.

Lire la suite sur Futura Sciences

E171, le colorant alimentaire fait de nanoparticules de dioxyde de titane, est-il nocif ?

L'additif alimentaire E171, utilisé communément dans l'agroalimentaire pour blanchir et opacifier des dentifrices, confiseries ou plats préparés, induit et promeut la croissance de lésions précancéreuses chez le rat, selon une étude menée depuis quatre ans par l'Inra. Cet additif, en fait le dioxyde de titane, composé à 45 % de nanoparticules, pénètre la paroi de l'intestin du rat en provoquant une baisse de l'activité de son système immunitaire, a expliqué à l'AFP Eric Hondeau, biologiste, directeur de recherche en physiologie et toxicologie alimentaire à l'Inra de Toulouse. Il est coauteur de l'étude publiée le 20 janvier dans la revue britannique Scientific Reports.

Lire la suite sur Futura Sciences

Bébé à trois parents : une naissance en Ukraine suscite la polémique

Le bébé est né le 5 janvier et c'est une fille. Sa conception a été réalisée par fécondation in vitro (FIV) et transfert prosnucléaire, grâce à l'équipe de Valery Zukin, à la clinique Nadiya de Kiev. La maman du bébé, âgée de 34 ans, n'avait pas de maladie mitochondriale mais essayait d'avoir un enfant depuis une dizaine d'années. Elle avait fait quatre FIV qui s'étaient soldées par des échecs. La fécondation avait lieu à chaque fois, mais l'embryon arrêtait son développement avant d'être implanté dans l'utérus.

Lire la suite sur Futura Sciences

Pour guérir les caries, les dents pourraient se réparer toutes seules

La dentine des dents est produite par des cellules spécialisées : les odontoblastes. Lorsqu'une carie se développe sur une dent ou que celle-ci est cassée, de la dentine est perdue. Le tissu de la pulpe peut alors être exposé à l'extérieur et s'infecter. Un processus de réparation naturel est activé en mobilisant des cellules souches de la pulpe.

Lire la suite sur Futura Sciences

Science décalée : bientôt de la glace qui fond moins vite

La protéine miracle qui empêche la glace de fondre dans les doigts s'appelle BslA (Bacterial Surface Layer A). Elle est produite naturellement par la bactérie Bacillus subtilis. Cette protéine, qui permet la formation d'un film bactérien protecteur, est déjà présente dans des aliments contenant ces bactéries, comme un produit fermenté japonais à base de soja, le natto.

Lire la suite sur Futura Sciences

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.