L'univers accélère trop fort : a-t-on un souci avec l'énergie noire ? ; tétraplégique, il retrouve l'usage de sa main grâce à une puce bionique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Peut-être faut-il réviser nos idées sur l'énergie noire, dont l'un des découvreurs, le prix Nobel de physique Adam Riess, fait partie de l'équipe qui présente cette étude.
Peut-être faut-il réviser nos idées sur l'énergie noire, dont l'un des découvreurs, le prix Nobel de physique Adam Riess, fait partie de l'équipe qui présente cette étude.
©NASA

Atlantico Sciences

L'univers accélère trop fort : a-t-on un souci avec l'énergie noire ? ; tétraplégique, il retrouve l'usage de sa main grâce à une puce bionique

Et aussi : Tara : un long voyage pour – enfin – comprendre la fragilité du corail ; les filtres à eau du futur, à graphène, seront efficaces et bon marché ; l'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

L'univers accélère trop fort : a-t-on un souci avec l'énergie noire ?

Des mesures fines effectuées avec Hubble, qui montrent une accélération de l'expansion trop forte, jettent un doute sur le modèle cosmologique standard. Peut-être faut-il réviser nos idées sur l'énergie noire, dont l'un des découvreurs, le prix Nobel de physique Adam Riess, fait partie de l'équipe qui présente cette étude. Varie-t-elle dans le temps ? Ou bien doit-on donner du poids à l'hypothèse des neutrinos stériles ? L'astrophysicien Alain Blanchard nous donne son avis.

Lire la suite sur Futura-Sciences 

Tétraplégique, il retrouve l'usage de sa main grâce à une puce bionique

Grâce à une puce électronique implantée au niveau du cortex moteur de son cerveau, Ian Burkhart, tétraplégique suite à un accident, a pu retrouver l'usage de sa main. Avec cette neuro-prothèse, un ordinateur qui interprète les signaux électriques de son cerveau et un système d'électro-stimulation musculaire, il peut déjà réaliser des gestes complexes. L’espoir est immense, mais beaucoup de travail reste à accomplir pour qu’un tel dispositif puisse un jour être utilisé au quotidien.

Lire la suite sur Futura-Sciences 

Tara : un long voyage pour – enfin – comprendre la fragilité du corail

Tara Pacific 2016-2018 : c'est le nom de la plus vaste campagne océanographique dédiée aux coraux de l'océan Pacifique. La goélette Tara partira le samedi 28 mai de Lorient pour une mission de plus de deux ans. Des scientifiques du monde entier se relaieront tous les trois mois pour tenter de comprendre comment les récifs coralliens font face au changement climatique global.

Lire la suite sur Futura-Sciences 

Les filtres à eau du futur, à graphène, seront efficaces et bon marché

Filtrer l'eau très simplement, à travers une membrane et sans procédé chimique, c'est possible avec du graphène... mais c'est très cher. Obtenir du graphène pur est en effet difficile. Qu'à cela ne tienne, expliquent des chercheurs, faisons la même chose avec une forme oxydée, donc imparfaite mais bien plus facile à produire. C'est possible. Et ils le démontrent.

Lire la suite sur Futura-Sciences 

L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

Pour avoir une chance de débusquer la neuvième planète – si bien sûr elle existe –, le mieux est d’avoir une idée la plus précise possible de ce à quoi elle doit ressembler. Deux chercheurs suisses coutumiers des modèles de l’évolution des planètes ont tenté d’esquisser un portrait-robot de cet astre hypothétique dans l’espoir d'en faciliter la recherche. Selon eux, cette géante glacée ne devrait pas échapper au regard aiguisé du futur LSST.

Lire la suite sur Futura-Sciences 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !