L'activité solaire n'influence pas le changement climatique ; La première exolune a peut-être été découverte... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
L'activité solaire n'influence pas le changement climatique ; La première exolune a peut-être été découverte...
©

Atlantico Sciences

L'activité solaire n'influence pas le changement climatique ; La première exolune a peut-être été découverte...

Et aussi : Les rennes du père Noël sont menacés par le climat.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

La première exolune a peut-être été découverte

En juin 2011, un système binaire a été repéré par effet de microlentille gravitationnelle. Cette détection pourrait être la première observation d'une exolune, donc un satellite d'une exoplanète. Sa masse serait inférieure à celle de la Terre. Malheureusement, une nouvelle observation d'un transit est impossible et, de plus, ce système pourrait tout aussi bien être constitué d'une étoile peu brillante et d'une exoplanète. L'événement montre cependant que nous sommes au seuil de la découverte d'exolunes dans les données archivées de Kepler.

Une équipe internationale d’astronomes a récemment déposé sur arxiv un article qui doit galvaniser les chasseurs d’exolunes et en particulier David Kipping, en charge des recherches effectuées sur ce sujet parmi les données de Kepler. Bien évidemment, personne ne peut rester indifférent à l’idée que la Pandora d’Avatar est plus qu’une belle idée de science-fiction. Tout a commencé avec un programme d’observation mené avec le télescope de 1,8 m du Mt John en Nouvelle-Zélande. La collaboration Microlensing Observations in Astrophysics (Moa) s’en sert pour détecter des effets de microlentilles gravitationnelles. Le but principal est la détection d’exoplanètes.

Lire la suite sur Futura Sciences 

L'activité solaire n'influence pas le changement climatique actuel

Le soleil est un paramètre clé dans la dynamique du climat, mais dans quelle mesure son activité périodique l’influence est encore sujet à débat. Une nouvelle étude ajoute une pierre à l’édifice en rapportant que sur ce dernier millénaire, les pics d’activité de notre astre n’auraient presque pas influencé la température atmosphérique globale.

L’activité solaire n’est peut-être pas l’un des acteurs majeurs dans les changements climatiquessurvenus au cours du dernier millénaire. Jusqu’à aujourd’hui, on attribuait communément le petit âge glaciaire (couvrant la période 1450-1850) à une faible activité de notre astre. De même, l’anomalie climatique médiévale, marquée par un réchauffement régional important durant la période 950-1250, est majoritairement associée à une intense activité solaire. Néanmoins, le lien entre l’intensité du soleil et l’amplitude du changement associé est méconnu.

Lire la suite sur Futura Sciences

Les rennes du père Noël sont menacés par le climat

Si les rennes ne sont pas inscrits sur la liste des espèces en danger de l’UICN, ils pourraient rapidement l’être. Vivant au-delà du cercle arctique, ces animaux sont particulièrement dépendants de la qualité de leur habitat, soumis aujourd’hui à un réchauffement climatique trop rapide pour eux. Une faible diversité génétique menace quelques sous-espèces d’Amérique du Nord.

Noël approche et en cette période, les projecteurs sont rivés sur les rennes, sans qui le père Noël ne peut délivrer ses présents. L’animal n’est pourtant plus beaucoup utilisé en Laponie pour les traîneaux. Les motoneiges ayant pris le relais, il est élevé pour sa viande et sa fourrure. Le renne, ou le caribou pour les Canadiens, se trouve aussi en Amérique du Nord, au Groenland et en Eurasie. L’IUCN ne le considère pas comme menacé d’extinction. Pourtant, comme beaucoup d’espècesdu Grand Nord, les populations de caribous dépendent grandement de la stabilité climatique. Certaines sous-espèces sont donc directement menacées par le réchauffement actuel.

Lire la suite sur Futura Sciences

Observer les vents en temps réel : quel temps fera-t-il demain ?

Voilà de quoi ravir les passionnés de météo ou de climatologie. Sur le site internet Earth, on peut observer les cartes des vents en temps réel pour toutes les régions du monde. En fonction de l’altitude, on peut par exemple étudier les systèmes dépressionnaires, les courants-jets ou même les mouvements stratosphériques. La souris en main, l’internaute peut se faire une opinion du temps qu’il fera demain…

De l’aviateur au béotien en passant par le marin, beaucoup trouveront un intérêt à ce nouveau siteinternetinteractif. Nommé Earth(Terre en français), il fournit à l’échelle mondiale les données du vent en temps réel et est actualisé toutes les trois heures. Avec quelques clics, l’internaute peut se promener dans toutes les régions du monde et étudier les données passées, actuelles ou les prévisions concernant la circulation atmosphérique.

Lire la suite sur Futura Sciences

Devenez chasseur de trous noirs supermassifs avec Radio Galaxy Zoo

Vous avez toujours rêvé de découvrir des trous noirs et de percer leurs mystères ? Vous pouvez aider les astrophysiciens en participant avec eux à la chasse aux trous noirs supermassifs dans les données collectées par les radiotélescopes du VLA et dans les images prises en infrarouge par les satellites Wise et Spitzer. Il vous suffit d'aller sur le site de Radio Galaxy Zoo. Grâce à vous, on pourrait mieux comprendre comment sont nés et ont évolué les quasars.

Comment sont nés les trous noirs supermassifs au centre des galaxies ? D’où viennent ces monstres en rotation qui contiennent de quelques millions à quelques milliards de masses solaires et qui sont à l’origine des quasars et des noyaux actifs de galaxies ? On ne le sait pas vraiment, bien que l’on ait proposé plusieurs théories au cours des dernières décennies. On pense qu’ils évoluent de pair avec les galaxies qui les hébergent puisque celles-ci sont souvent environ mille fois plus massives que ces astres compacts géants.

Lire la suite sur Futura Sciences

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Les dernières découvertes sur le fonctionnement des trous noirsPourquoi les bilans des catastrophes naturelles sont condamnés à empirer (pas uniquement à cause du dérèglement climatique)L’erreur que la planète paie cash : le renoncement au nucléaire, catastrophe pour le changement climatiqueMéga climatiseur : les solutions techniques pour lutter contre le réchauffement climatique auxquelles on s'interdit de recourir

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !