Contrôler un fauteuil roulant par la pensée, c'est possible ; la majorité des Français s'hydratent mal | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Bientôt les fauteuils roulants pourront être contrôlés par la pensée
Bientôt les fauteuils roulants pourront être contrôlés par la pensée
©Reuters

Atlantico santé

Contrôler un fauteuil roulant par la pensée, c'est possible ; la majorité des Français s'hydratent mal

Et aussi : Chikungunya : un vaccin pour 2015-2016 ? ; une pénurie de personnel médical pour lutter contre Ebola et comment les oméga-3 stimulent le cerveau.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Contrôler un fauteuil roulant par la pensée, c'est possible

Trois étudiants de l’école d’ingénieurs Esme Sudria ont réalisé un étonnant prototype capable de piloter un fauteuil roulant à l’aide de signaux cérébraux. Neuromov n’est pas sur le marché, mais démontre la faisabilité du concept. Bien sûr, les inventeurs comptent ne pas en rester là.

Contrôler la vitesse et la direction d’un fauteuil roulant à moteur électrique à l’aide des ondes cérébrales captées par un casque Mindwave : c’est l’idée qui est venue à Karim Ait Abderrahim, responsable du laboratoire Énergie & Systèmes de l’Esme Sudria, une école d’ingénieurs. Il en a confié le projet à trois étudiants de la promotion 2014, Pierre Pagliughi, Grégoire Lerondeau et Kevin Martins.

Lire la suite sur Futura-sciences

La majorité des Français s'hydratent mal

Même si l’été n’est pas caniculaire, bien s’hydrater reste indispensable... et sous-estimé. En effet, 80 % des Français ne boivent pas assez, ce qui peut entraîner des maux de tête ou des constipations. Dans ce domaine, les idées reçues vont bon train et les bons usages ne coulent pas de source... Les conseils restent très simples : boire souvent et toutes les boissons hydratent.

En France, trois adultes sur quatre ont le sentiment d’être bien hydratés. En réalité, plus de huit sur dix ne suivent pas les valeurs repères d’hydratation : consommer au minimum 1,5 litre de boisson par jour, voire plus en période estivale. L’eau reste la principale boisson consommée en France, tous âges confondus.

Viennent ensuite les boissons lactées pour les enfants et adolescents, les boissons chaudes de type thé ou café pour les adultes. En moyenne et par jour, les plus jeunes consomment l’équivalent d’une demi-canette de boissons rafraîchissantes sans alcool et les adultes un tiers.

Lire la suite sur Futura-sciences

Chikungunya : un vaccin pour 2015-2016 ?

Le vaccin contre le Chikungunya prend forme. Plusieurs équipes de recherche testent actuellement des substances candidates. Des chercheurs américains viennent de publier leurs travaux dans la revue The Lancet. En France, l’Institut Pasteur est aussi sur le coup.

Le virus du Chikungunya est transmis à l’homme par des piqûres de moustique-tigre, de genre Aedes. Il peut entraîner des douleurs articulaires aiguës. La maladie est endémique principalement en Asie du Sud et en Afrique. En 2005, une importante épidémie a frappé les îles de l’Océan Indien, notamment l’Île de La Réunion où plusieurs centaines de milliers de cas se sont déclarés. En 2007, la maladie a fait son apparition en Europe. Le vecteur, Aedes albopictus, s’y est établi à tel point que les premiers cas autochtones dans le sud de la France ont été recensés en 2010.

Lire la suite sur Futura-sciences

En bref : pénurie de personnel médical pour lutter contre Ebola

Face à la virulence de l’épidémie d’Ebola, l’Onu engage la communauté internationale à répondre à la pénurie de personnel médical en Afrique de l’ouest. Son Secrétaire général, Ban Ki-Moon, appelle néanmoins à ne pas céder à la panique.

Pour freiner la propagation du virus Ebola, une politique sanitaire se met progressivement en place en Guinée, au Liberia, au Nigeria, où un treizième cas a été recensé, et en Sierra Leone. Malgré tout, les ressources médicales restent insuffisantes pour venir en aide aux populations atteintes.

L’Organisation des Nations Unies (Onu) appelle ainsi « la communauté internationale à répondre de toute urgence à la pénurie de médecins, d’infirmières et d’équipements, dont des vêtements protecteurs et des tentes d’isolement, pour affronter l’épidémie ».

Lire la suite sur Futura-sciences

En bref : comment les oméga-3 stimulent le cerveau

Si les acides gras oméga-3 sont bénéfiques pour notre santé, les mécanismes expliquant leurs effets sont mal connus. Dans une étude publiée dans Science, des chercheurs français montrent que la présence de ces lipides dans les membranes cellulaires rend celles-ci plus malléables et plus sensibles à l’action de protéines qui les déforment et les découpent.

La consommation d’acides gras polyinsaturés (comme les acides gras oméga-3) est bénéfique pour la santé. Ces effets vont de la différenciation neuronale à la protection contre l’ischémiecérébrale. Les mécanismes moléculaires responsables de ces effets sont cependant assez mal compris. Des chercheurs se sont donc penchés sur le rôle de ces acides gras dans le fonctionnement de la membrane des cellules.

Lire la suite sur Futura-sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !