Comment Homère s’est inspiré comme l’un des pères de la Grèce antique et de notre civilisation | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Comment Homère s’est inspiré comme l’un des pères de la Grèce antique et de notre civilisation
©

Radio Atlantico

Comment Homère s’est inspiré comme l’un des pères de la Grèce antique et de notre civilisation

Comment enfin expliquer la postérité de l’oeuvre d'Homère et surtout, comment l’oeuvre va t’elle participer à l’émergence d’une culture et d’une intelligence grecque? L'historienne et archéologue Maria Cecilia d’Ercole répond à ces questions dans cette nouvelle émission de Storiavoce, en partenariat avec Atlantico. Elle est interrogée par Christophe Dickès.

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube. Durée totale de l’émission: 39’27.


Au cours de cette deuxième partie consacrée à la Grèce archaïque, Maria-Cécilia d’Ercole évoque le tournant et même la révolution que constitue le VIIIe siècle avant J.-C. Comment se caractérise cette révolution? Quel rôle joue la religion dans la société? Peut-on parler d’un pan-hellénisme à cette période ? Au delà de ce moment essentiel qui préside à la naissance de la Grèce, d’Ercole évoque par ailleurs le rôle de l’oeuvre homérique: que sait-on exactement d’Homère ? Comment les textes de l’Iliade et l’Odyssée ont-ils été écrits et sait-on exactement les dater ? Peut-on parler de sociétés homériques et quelle est la frontière entre réalité et littérature ? Quels sont les liens entre Homère et l’autre poète grec, Hésiode ? Comment enfin expliquer la postérité de l’oeuvre et surtout, comment l’oeuvre va t’elle participer à l’émergence d’une culture et d’une intelligence grecque?  Autant de questions auxquelles Maria Cecilia d’Ercole répond. Elle est interrogée par Christophe Dickès.

Notre invitée: Maria Cécilia D’Ercole est historienne et archéologue et directrice d’études à l’EHESS. Elle dirige aussi l’’UMR 8210 ANHIMA (Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques). Spécialiste de l’histoire des échanges économiques et culturels dans la Méditerranée antique, Maria Cécilia d’Ercole a notamment écrit Ambres gravés. La collection du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre (Louvre Editions, 2013). Elle a co-écrit avec Julien Zurbach et sous la direction de Brigitte Le Guen La Naissance de la Grèce, De Minos à Solon (3200 à 510  avt J.-C.) (Belin, 688 pages, 49€).

La vidéo ci-dessous est une reprise de l’enregistrement audio. L’image est donc fixe.

Retrouvez le podcast de l'émission sur le site Storiavoce

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !