Une guerre discrète entre Emmanuel Macron et Alexis Kohler, secrétaire général de l'Elysée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Alexis Kohler
Alexis Kohler
©AFP

Tensions

Une guerre discrète entre Emmanuel Macron et Alexis Kohler, secrétaire général de l'Elysée

La constitution du gouvernement a été l'objet d'affrontements au sein du pouvoir

La Tribune parle des luttes internes et de la difficille constitution du gouvernement après la réélection d'Emmanuel Macron.

la bataille homérique dans la macronie s'est d'abord jouée au cœur du réacteur, à l'Elysée. « On assisté à une lutte à mort au cœur de l'Elysée », confirment plusieurs sources. Et cette lutte a vu le président Emmanuel Macron batailler contre son propre secrétaire général Alexis Kohler. Tout aurait commencé dès le soir du second tour. « Très vite après l'annonce de sa victoire, Emmanuel Macron a signifié à Alexis Kohler qu'il était débarqué », assure un initié du pouvoir. Selon une source élyséenne moins affirmative, Emmanuel Macron n'aurait pas informé Alexis Kohler qu'il souhaitait se séparer de lui le soir du second tour mais « un peu plus tard ». En ajoutant : « j'ai entendu les mêmes bruits, mais j'en doute, car il est toujours là ».

Ces « bruits » en disent long sur l'état réel des relations entre Emmanuel Macron et le puissant secrétaire général de l'Elysée depuis la victoire à la présidentielle. Car une chose est établie : les deux hommes se sont affrontés au sujet de la nomination du gouvernement. 

Alors, Alexis Kohler a-t-il finalement réussi à s'imposer au président de la République ? Car dès qu'Emmanuel Macron s'est décidé pour Catherine Vautrin, comme Première ministre, c'est son principal collaborateur à l'Elysée qui a mené la fronde ! Dès le week-end du 7 mai, Alexis Kohler entame sa contre-attaque. « On a fait tout ce qu'il fallait pour que ça ne soit pas elle », fanfaronne un fidèle du secrétaire général.

 « Kohler s'est retrouvé opposé à "l'aile Madame" de l'Elysée », décrypte un initié du château. C'est que le choix de Vautrin est ardemment soutenu par Brigitte Macron. Le jeudi 12 mai d'ailleurs, l'élue de Reims est reçue longuement à déjeuner par le couple présidentiel. Dans les heures qui suivent, Vautrin commence à constituer son équipe pour Matignon. Mais les prises de position de Vautrin contre le mariage pour tous sont particulièrement pointées du doigt.

Jean Castex reçoit à Matignon Catherine Vautrin pour assurer le passage de relais. On connaît la suite de l'histoire : dimanche soir, à son retour d'Abou Dhabi, Emmanuel Macron renonce à la nommer.

Le lendemain, c'est Alexis Kohler qui appelle l'élue de Reims pour lui annoncer qu'elle ne sera finalement pas la future Première ministre. Quelques heures plus tard, Emmanuel Macron l'appelle. Et en fin d'après-midi, c'est Elisabeth Borne qui est finalement nommée.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !