Unanimité de façade après le bureau politique des Républicains qui renvoie au 25 septembre la décision sur une primaire à la fin septembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Xavier Bertrand
Xavier Bertrand
©Capture d'écran TF1

Division

Unanimité de façade après le bureau politique des Républicains qui renvoie au 25 septembre la décision sur une primaire à la fin septembre

Ceci alors que Xavier Bertrand a répété qu'il ne participerait pas une primaire

« Vous avez raison de n’avoir rien compris puisque rien n’a été tranché… » En sortant du bureau politique ce mardi soir au siège des Républicains, Jean-François Copé, cité par Le Parisien, affiche un air navré devant les journalistes.

C'est le Congrès le 25 septembre qui prendra la décision d’en passer par une primaire, rebaptisée « processus de rassemblement », pour trouver un candidat à la présidentielle.

Christian Jacob espère, non plus une « candidature naturelle » (celle de son ami Baroin), mais que les candidats potentiels puissent « se mettent d’accord » entre eux.

Pour Jacob ’il « ne peut pas y avoir deux candidats de la droite et du centre ». Or, il y en a déjà un. Et quelques minutes à peine après la prise de parole de Jacob, Xavier Bertrand, qui n’est plus membre de LR depuis 2017, ne s’est pas privé de le rappeler sur le plateau du JT de TF1 : « Je ne serai pas candidat à une primaire. »

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !