Ukraine, le point : la Russie fait passer la limite d'âge pour s'engager dans l'armée de 40 à plus de 60 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Char russe
Char russe
©Konstantin Mihalchevskiy / AFP

Guerre

Ukraine, le point : la Russie fait passer la limite d'âge pour s'engager dans l'armée de 40 à plus de 60 ans

L'Ukraine annonce que des canons Caesar français sont opérationnels sur le front

Le Parlement russe a aboli mercredi la limite d’âge pour s’engager dans l’armée, en pleine offensive des forces russes en Ukraine. Le Parlement a fait passer cette limite d'âge de 40 à 61,5 ans souligne Le Monde.

L'Ukraine confirme l'arrivée sur le champ de bataille des canons Caesar français, qui lui permettent de "résister" aux Russes, mais glisse en passant qu'il lui faudra aussi des lance-roquettes multiples américains M270 ou HIMARS s'il veut "libérer" le pays

Le quotidien indique par ailleurs que le détaillant britannique Marks & Spencer, qui a cessé ses expéditions vers la Russie en mars, a annoncé mercredi qu’il allait retirer complètement sa franchise du pays, entraînant un coût de 31 millions de livres (36,38 millions d’euros).

La Russie va permettre aux habitants des régions de Zaporijjia et de Kherson, dans le sud de l’Ukraine, de demander un passeport russe via « une procédure simplifiée », selon un décret présidentiel publié mercredi signale Le Parisien.

La région de Kherson a été entièrement conquise par l’armée russe depuis son offensive lancée le 24 février, tandis que celle de Zaporijjia est en partie contrôlée par Moscou.

Alexander Kubrakov, ministre des infrastructures d’Ukraine, invité sur BFM-TV, estime que le coût des dégâts sur les infrastructures ukrainiennes serait de l’ordre de «90 milliards à 100 milliards de dollars».

Selon le ministre, "si on devait parler des transports, plus de 300 ponts ont été détruits depuis le début de la guerre, parmi eux 50 ponts de chemin de fer. 6000 lignes de chemin de fer ont été détruits d’une manière ou d’une autre et près de 20 gares ou stations ont été détruites"

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !