Ukraine, le point : La guerre entre ce mardi dans son quatrième mois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Char russe
Char russe
©

Guerre

Ukraine, le point : La guerre entre ce mardi dans son quatrième mois

Vingt pays se sont engagés à fournir des armes supplémentaires à l’Ukraine

La guerre en Ukraine entre ce mardi dans son quatrième mois, au moment où les troupes russes concentrent leur offensive sur la dernière poche de résistance de la région de Louhansk, dans le Donbass à l'Est du pays.

Moscou déploie ses BMPT "Terminator" dans le Donbass. D'impressionnants véhicules destinés à soutenir et protéger les militaires russes à bord de chars plus légers... et fragiles écrit l'Est Républicain.

Vingt pays se sont engagés à fournir des armes supplémentaires à l’Ukraine pour faire face aux forces russes a annoncé le ministre de la défense américain, Lloyd Austin, citant l’Italie, la Grèce, la Norvège ou encore la Pologne.

Le soldat russe Vadim Chichimarine, premier jugé pour crime de guerre depuis le début de l’offensive en Ukraine, a été condamné à la prison à vie lundi. 

Le ministre des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov précisé que l’objectif de Moscou était désormais de renforcer les liens avec Pékin. « Maintenant que l’Occident a adopté une position “dictatoriale”, nos liens économiques avec la Chine vont croître encore plus rapidement », a déclaré Sergueï Lavrov, ajoutant que la Chine disposait de technologies d’information et de communication « en rien inférieures » à celles de l’Occident écrit Le Monde.

Un embargo européen sur le pétrole russe est possible «d'ici quelques jours», a estimé le ministre allemand de l'Économie Robert Habeck, alors que le sujet ne fait pour l'instant pas l'unanimité nécessaire au sein des Vingt-Sept écrit Le Figaro.

Une équipe de soldats colombiens se rendra en Europe pour former des unités ukrainiennes aux techniques de déminage, indique le ministre de la Défense colombien. « Cette formation sera dispensée par 11 ingénieurs militaires qui se rendront dans un pays membre de l'OTAN voisin de l'Ukraine » indique Le Parisien.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !