Ukraine : la Russie dit avoir tiré une dizaine de missiles de type hypersonique (nouvelle génération de missiles) depuis le début du conflit | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Char russe
Char russe
©Konstantin Mihalchevskiy / AFP

Guerre

Ukraine : la Russie dit avoir tiré une dizaine de missiles de type hypersonique (nouvelle génération de missiles) depuis le début du conflit

Actuellement aucun système de défense antimissiles ne serait capable d'arrêter ces engins

C'est le 19 mars, que la Russie avait annoncé avoir employé pour la première fois un nouveau missile appelé « Kinjal », tiré par un avion de chasse, sur un entrepôt souterrain d’armements situé dans l’ouest de l’Ukraine souligne Le Monde.

Ce type particulier de missiles dit "hypersonique" est rapide, il vole à Mach 5 (soit cinq fois la vitesse du son, soit environ 6.000 km/h),. Et il est possible de changer sa trajectoire avant qu'il aille frapper sa cible. Il pourrait surclasser les systèmes antimissiles actuels. Son utilisation par la Russie relève de la démonstration de force, car les Ukrainiens n'ont pas de système de défense anti-missiles traditionnels.

Les Etats-Unis qui sont en retard sur les Russes et les Chinois font des essais pour concevoir ce type de missiles, et pour fabriquer des systèmes anti-missiles hypersoniques. Ils ne sont pas les seuls, la France, le Royaume Uni, mais aussi l'Australie, le Japon, l'Inde, et la Corée du Nord font de même.

La portée de ces missiles serait de 1.000 à 2.000 km.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !