Sursis pour un agresseur de policiers qui dénonce ensuite la "haine antimusulman" dans notre société et dans le monde | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Justice
Justice
©Flickr/Su morais

Jugement

Sursis pour un agresseur de policiers qui dénonce ensuite la "haine antimusulman" dans notre société et dans le monde

Un incident avait opposé 4 policiers dont 3 à moto devant un centre cultuel musulman

Le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence a condamné à un mois de prison avec sursis et 100 euros d’amende pour des violences sur personne dépositaire de l’autorité publique, un fonctionnaire municipal de Vitrolles accusé d'avoir frappé un policier en 2019 signale Le Figaro.

Un incident avait opposé 4 policiers dont 3 à moto devant un centre cultuel musulman, dont l'intéressé est le responsable.

L'intéressé a ensuite ainsi commenté le jugement sur les réseaux sociaux : «J’ai été agressé puis condamné car j’ai eu le tort de représenter la communauté musulmane et de porter un projet de société inclusif. Ce qui m’est arrivé est juste un échantillon de la haine antimusulman qui se propage dans notre société et partout dans le monde. Ce qui me chagrine et m’inquiète au plus haut point, c’est que de plus en plus de médias “censés être objectifs” sont complices et contribuent à la désinformation et à travestir la réalité.» 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !