Son meeting au Zénith critiqué: Valérie Pécresse parle de "phénomène machiste" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Valérie Pécresse
Valérie Pécresse
©Capture d'écran BFMTV

Présidentielle 2022

Son meeting au Zénith critiqué: Valérie Pécresse parle de "phénomène machiste"

Selon elle, les femmes sont défavorisées

"Quand on m'applaudissait, cela faisait un phénomène très bizarre, cela faisait un blanc à la télé, je parlais et blanc. Et les gens se sont dit c'est quoi ce meeting. Les gens qui étaient dans le meeting l'ont trouvé super, c'est ceux qui ont regardé à la télé qui l'on trouvé..." 

"Quand Emmanuel Macron fait son premier meeting de sa première campagne il y a 5 ans, où il fait quasimment sa mue en direct, où il se met à crier. Est-ce qu’il a eu les mêmes critiques que vis-à-vis de  moi ? La vérité est toute simple, quand c’est un homme, bon c’est une erreur de jeunesse. Quand c’est une femme, c’est une faiblesse, c'est toujours pareil, estime Valérie Pécresse.

"On a un phénomène médiatique, machiste" ajoute la candidate, "on a des candidats hommes qui sont les favoris des médias (...) Ils ne sont pas forcément les favoris des sondages, mais les favoris des médias parce qu’ils représentent ce qu’ils attendent"

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !