Remise de 100 euros sur la facture de gaz pour les abonnés de TotalEnergies et baisse de prix d'un plein de carburant en zone rurale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
TotalEnergies
TotalEnergies
©TotalEnergies

Economies

Remise de 100 euros sur la facture de gaz pour les abonnés de TotalEnergies et baisse de prix d'un plein de carburant en zone rurale

Remise de 5 euros pour un plein de 50 litres en zones rurales

"On avait fait preuve de solidarité l'an dernier pendant la crise du Covid en offrant des cartes carburant à 1,5 million de soignants. Cette année, je pense qu'il faut qu'on fasse quelque chose pour nos clients, c'est aussi ça le partage de la valeur ajoutée" a déclaré Patrick Pouyanné, PDG du groupe TotalEnergies qui a annoncé deux mesures sur RTL.

"Un « chèque gaz » de 100 € pour ses clients gaz en situation de précarité énergétique. Ce chèque de 100 € concernera environ 200 000 de ses abonnés au gaz et prendra la forme d’une remise sur leur prochaine facture. Il sera versé à ses clients gaz ayant bénéficié des « chèques énergie » du gouvernement en 2021, doublant ainsi le montant de l’aide de décembre." précise un communiqué de presse de TotalEnergies

Et par ailleurs, "une remise de 5 € pour un plein de 50 litres(soit 0,10 € par litre de carburant) dans les 1150 stations-service de TotalEnergies situées en zones rurales, pendant 3 mois. Cette remise sur l’essence et le diesel sera effectuée à la caisse à compter du 14 février. La liste des stations TotalEnergies qui concerne les communes de moins de 6000 habitants et les axes les reliant sera disponible sur le site de TotalEnergies dès ce week-end" ajoute le communiqué

"Ces deux mesures de solidarité seront effectives dès le 14 février 2022 en France métropolitaine et représentent une contribution d’environ 50 millions d’euros, équivalent à 30 % de la marge des activités de fourniture de gaz, électricité et carburants en France."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !