Record de trafic de cocaïne sur le port du Havre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Porte-containers
Porte-containers
©FlickR / Jim Bahn

Drogue

Record de trafic de cocaïne sur le port du Havre

Des groupes criminels internationaux sont à l'oeuvre

Les chiffres relevés depuis début 2022 auprès des douanes et de la police traduisent l’inédite intensité du trafic de cocaïne.

Pour le seul mois de janvier, plus de 2,2 tonnes de cocaïne ont été saisies au Havre. Soit davantage que sur l’ensemble de l’année 2019 (1,9 tonne). Depuis le début de l’année, huit nouvelles enquêtes – conduisant à plus d’une dizaine de défèrements – ont été ouvertes par l’antenne locale de l’Office antistupéfiants. Là encore, c’est plus qu’en 2019 – sept sur toute l’année écrit une enquête publiée par Le Monde.

« Au total, nous travaillons sur cinquante affaires, c’est effarant », s’emporte le chef de la police judiciaire du Havre, qui dirige une équipe de neuf enquêteurs spécialisés dans le trafic de cocaïne. 

Le temps où les rapines, plus intenses en fin d’année, visaient des flacons de parfum, des caisses de champagne ou les dernières nouveautés hi-fi semble lointain. « On retrouve aujourd’hui dans le trafic de cocaïne des anciens condamnés pour braquage, souligne le chef de la police judiciaire du Havre, mais les gains sont d’une tout autre échelle. » De 5 000 à 10 000 euros pour fournir un badge d’accès au port, à titre d’exemple ; ou encore 50 000 euros pour déplacer un conteneur à un endroit déterminé estime Le Monde.

Le volume global des saisies de cocaïne a augmenté de plus de 240 % de 2019 à 2021 et concerne essentiellement le port du Havre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !