Progression du variant Delta, hausse du nombre de cas, ralentissement de la campagne de vaccination : le gouvernement craint une rentrée à haut risque | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Vaccination
Vaccination
©Jeff J Mitchell / POOL / AFP

Coronavirus

Progression du variant Delta, hausse du nombre de cas, ralentissement de la campagne de vaccination : le gouvernement craint une rentrée à haut risque

Les membres du Conseil scientifique ont sonné l’alerte, les médecins et experts sont de retour sur les plateaux de télévision

La progression du variant Delta, très contagieux, le nombre de cas qui repart à la hausse et le ralentissement de la campagne de vaccination font craindre à l’exécutif un été sur le qui-vive et une rentrée à haut risque remarque Le Figaro.

«Le climat est inquiétant. Les chiffres qui viennent du Royaume-Uni, de Russie font peur. Il faut cavaler sur la vaccination», presse un membre du gouvernement cité par Le Figaro.

Jeudi soir, une visioconférence entre le premier ministre, Jean Castex, Gérald Darmanin (Intérieur) Olivier Véran (Santé), les préfets et les autorités régionales de santé s’est tenue pour faire le point sur la vaccination.

Face à la menace d’une quatrième vague - inéluctable, selon certaines prévisions - l’exécutif se tient prêt à serrer la vis et à adopter des mesures coercitives pour contraindre à la vaccination. «On ne va pas attendre une reprise annoncée par les scientifiques pour réagir. Si la vague est haute, on pourrait connaître à nouveau le pic du mois de novembre dernier. On doit aller plus fort sur la vaccination», tranche-t-on à Matignon.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !