Présidentielle 2017 : Alain Juppé détaille son programme économique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Alain Juppé livre sa vision de l'économie de la France
Alain Juppé livre sa vision de l'économie de la France
©Reuters

Programme d'avenir

Présidentielle 2017 : Alain Juppé détaille son programme économique

Le candidat à la primaire de l'UMP propose d'assouplir la durée du travail et revoir la formation des jeunes.

Les sondages sont avec lui, désormais Alain Juppé peut donner des détails sur le programme économique qu'il propose dans la perspective de 2017. " Ce sont les entreprises, demain, qui créeront des emplois. Il faut les remettre à armes égales avec leurs concurrents" a expliqué, l'ancien Premier ministre sur RMC et BFMTV. Il est notamment revenu sur la durée du travail en France. "Ces 35h applicables de façon générale à toutes les entreprises est une absurdité" a-t-il insisté. "Il faut assouplir les règles sur la durée du travail" et "redonner de la marge de négociation dans l'entreprise." Concernant l'âge de départ à la retraite, il serait repoussé à 65 ans, même si "ce n'est pas populaire" dixit l'intéressé.

Pour réduire le coût du travail, il propose baisser les charges sociales tout en augmentant la TVA. Il souhaite aussi "simplifier le code du travail".

Enfin, concernant la formation des jeunes, Alain Juppé veut "revoir notre système de formation. 50 à 60% de nos jeunes qui ont le bac en poche se plantent au bout de deux ou trois ans à l'université. Comment faire en sorte que les jeunes ne se précipitent pas dans des filières longues qui ne leur donnent aucune perspective de travail ?"

En revanche, pas question d'autoriser le licenciement sans motif comme le propose le patron du Medef Pierre Gattaz. " Il ne faut pas faire de provocation" a-t-il précisé. Alain Juppé est officiellement candidat à la primaire de l'UMP qui décidera du candidat à la présidentielle de 2017. Pour le moment, il est le favori des sondages, notamment face à  Nicolas Sarkozy.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !