Pour François Baroin, il y a un enseignement national à tirer des élections régionales contrairement à ce que pensent les macronistes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Baroin
François Baroin
©Thomas SAMSON / AFP

Présidentiable

Pour François Baroin, il y a un enseignement national à tirer des élections régionales contrairement à ce que pensent les macronistes

Le président de l’Association des maires de France salue le renforcement des Républicains, mais reconnaît que la gauche se reconstitue

François Baroin commente le résultat des élections régionales dans les colonnes du Figaro : "Cette majorité commet toujours l’erreur de considérer que les scrutins locaux n’ont pas de portée nationale. Mais quand tout le corps électoral, même s’il s’est peu mobilisé, vote, il y a forcément un enseignement national à en tirer."

"En un an, après les municipales, départementales et régionales, les Républicains et leurs alliés sortent très largement renforcés. C’est la première force politique nationale. Même s’il ne faut pas négliger que la gauche, pilotée par les écologistes d’extrême gauche, se reconstitue." analyse Baroin.

Baroin apporte son soutien au candidat des Républicains dans la région Paca : "Le début de la campagne a été chaotique, nous l’avons dit. Mais nous souhaitons tous la victoire de Renaud Muselier. Nous mettrons toutes nos forces dans la bataille pour lui permettre de l’emporter et de continuer son action."

Quand on l'interroge sur son éventuelle candidature à la présidentielle, Baroin est toujours aussi peu clair : "Aujourd’hui, je suis au service de ma famille politique pour faire gagner nos candidats."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !