Popularité : François Hollande s’enfonce en France… et décolle chez nos voisins ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Popularité : François Hollande s’enfonce en France… et décolle chez nos voisins !
©Reuters

Question de point de vue

Popularité : François Hollande s’enfonce en France… et décolle chez nos voisins !

Les Français ne sont que 18% à avoir une bonne opinion de lui tandis que les Allemands le préfèrent à Angela Merkel.

François Hollande continue de sombrer, lentement mais sûrement, dans les limbes de l’impopularité. Selon un sondage Odoxa pour France Inter, L'Express et la presse régionale, seuls 18% des Français ont une bonne opinion du chef d’Etat, soit une baisse de deux points par rapport au mois dernier. Il flirte donc avec son pire score, obtenu en novembre 2014 (16%).

Déchéance de nationalité : à qui François Hollande va-t-il être tenté de faire porter la faute du fiasco de la réforme constitutionnelle ?

L’institut de sondage est aussi parti dans nos pays voisins pour connaître l’image du président. S’il sera difficile pour François Hollande de récupérer sa popularité en France, il peut se targuer d’une très bonne image en Europe. Il obtient ainsi les faveurs de 56% des Allemands, mieux que Angela Merkel (51%) ! Même topo en Grande-Bretagne où son score (49%) dépasse celui de David Cameron (44%). En Espagne, il est apprécié par 54% des sondés et 50% en Italie. Un véritable plébiscite, lorsqu’on regarde les scores des chefs d’Etat respectifs.

Il n’en reste pas moins que François Hollande reste le plus impopulaire dans son pays. D’ailleurs, les Français sont dithyrambiques sur les chefs d’Etat voisins : Ils apprécient Angela Merkel (68% d'opinions favorables), Matteo Renzi (60%), Mariano Rajoy (58%) et David Cameron (56%). Comme quoi, l’herbe semble plus verte dans le pré d’à côté…

Sondage réalisé selon la méthode des quotas sur internet auprès d'un échantillon de "1.003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus" interrogés les 24 et 25 mars, et auprès d'un "échantillon de 3.205 Européens (Britanniques, Allemands, Espagnols et Italiens) représentatif des populations âgées de 18 ans et plus de chacun de ces pays", du 19 au 25 février.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !