Marine Le Pen veut être crédible sur l'écologie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Marine Le Pen
Marine Le Pen
©France 2

Anti-pollution

Marine Le Pen veut être crédible sur l'écologie

La présidente du Rassemblement national ne veut pas d'une vision punitive ou idéologique de l'écologie

Marine Le Pen a présenté hier son programme en matière d'écologie, avec l'aide de l'eurodéputé Hervé Juvin, auteur de plusieurs ouvrages sur ce sujet. Une manière d'augmenter sa crédibilité en vue de l'élection présidentielle.

La présidente du Rassemblement national a présenté mardi quinze questions écologiques qu’elle aimerait présenter aux Français par référendum signale Libération.

«Souhaitez-vous développer les espaces verts dans les villes ; «Interdire les importations de produits agricoles dont la fabrication serait interdite en France ; «Que nos textes constitutionnels contiennent le principe de sécurité environnementale et la protection de notre patrimoine On voit mal qui pourrait dirait non en cas de consultation… ironise Libération qui trouve ces questions trop consensuelles.

Selon elle  « les pires ennemis de notre environnement », ce sont « l'écologisme radical », cette « escroquerie », et ses « dérives qui menacent les libertés publiques » notent Les Echos

Marine Le Pen dénonce aussi « ces fruits et légumes qui ont parcouru des milliers de kilomètres et viennent détruire nos productions locales » et s'en prend par ailleurs aux « centrales à charbon de l'Allemagne ».

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !