Les Français toujours pessimistes quant à la situation économique et sociale du pays | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
73% des Français interrogés se déclarent pessimistes pour l’économie en 2016.
73% des Français interrogés se déclarent pessimistes pour l’économie en 2016.
©Reuters

Sondage

Les Français toujours pessimistes quant à la situation économique et sociale du pays

Selon les résultats d'un sondage TILDER / LCI / OPINIONWAY publié ce jeudi, une majorité de français ne se sentent pas rassurés par les annonces du gouvernement contre le chômage, quatre jours après le second tour des élections régionales.

D'après l'étude publiée aujourd'hui par TILDER, LCI, et OPINIONWAY, 54% des Français interrogés considèrent que les annonces du Premier ministre en matière de lutte contre le chômage, en lien avec les Présidents de région, ne vont pas améliorer la situation de l’emploi en France.

"Si les élections régionales, dont le deuxième tour s’est déroulé dimanche dernier, ont probablement transformé le microcosme politique français et, peut-être, rebattu les cartes en vue de la présidentielle en 2017, elles n’ont pas pour autant fait disparaître la question de l’emploi du débat public. Ce sujet demeure le point crucial de l’élection présidentielle à venir, singulièrement pour François Hollande qui en a fait la condition de sa candidature. C’est pourquoi, au lendemain même du scrutin, le Premier ministre a annoncé vouloir réformer la formation des chômeurs, renégocier l'assurance chômage avec les partenaires sociaux et transformer l'apprentissage, en lien avec les présidents de région", observe Nicolas Boudot, de l'institut Tidler. 

Par ailleurs, 73% des Français interrogés se déclarent pessimistes pour l’économie en 2016. "Si on savait les Français pessimistes par nature, les résultats du sondage d’aujourd’hui montrent que les Français interrogés frisent la dépression. En effet, 73% des Français interrogés dans le sondage de cette semaine affirment être pessimistes pour 2016 en matière économique. Il y a mille raisons qui peuvent expliquer ces résultats : la conjoncture internationale et les perspectives d’une guerre de longue durée au Moyen Orient, la reprise économique dont les effets tardent à opérer en France, par les chiffres du chômage, la situation politique intérieure, les attentats récents, etc.", note également Tidler.

Lu sur Tidler

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !