La France prend ce samedi la présidence tournante de l’UE pour 6 mois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Le drapeau de l'Union européenne sous l'Arc de triomphe à Paris, le 1 janvier 2022
Le drapeau de l'Union européenne sous l'Arc de triomphe à Paris, le 1 janvier 2022
©ALAIN JOCARD / AFP

PFUE

La France prend ce samedi la présidence tournante de l’UE pour 6 mois

Il s'agit de la première présidence tournante exercée par la France depuis 2008.

La France a pris ce samedi et pour six mois la présidence tournante de l'Union européenne. Il s'agit de la 13e présidence semestrielle tournante exercée par la France depuis 1958 et la première depuis 2008.

Symbole de ce relais, la Tour Eiffel et l'Élysée se sont illuminés au même moment en bleu, couleur de l’Europe. Des dizaines d’autres monuments français emblématiques emboiteront le pas au cours de la première semaine de janvier. 

Pendant six mois, la France va disposer d’un important pouvoir d’influence pour faire avancer certains sujets et trouver des compromis entre les 27 états membres. 

Emmanuel Macron a annoncé vendredi 31 décembre qu’il souhaitait faire de 2022 l’année d’un « tournant européen », dans le cadre de ses voeux du nouvel an. Il s'agit de rendre « l'Europe puissante dans le monde, pleinement souveraine, libre de ses choix et maître de son destin », avait-il annoncé le 9 décembre. 

Cette présidence de l’Union Européenne s’effectue dans une période tendue : une nouvelle flambée épidémique et une situation explosive en Europe de l’Est. 

La France s'est fixé un triple objectif lors de cette présidence : l'instauration de salaires minimum dans toute l'UE, la régulation des géants du numérique et la création d'une taxe carbone sur les produits importés en Europe en fonction de leur impact environnemental.

Emmanuel Macron prône également une réforme de l'espace Schengen afin de mieux « protéger les frontières » européennes face aux crises migratoires, un sujet qui sera au coeur de la campagne présidentielle française.

De son côté, l’opposition dénonce une « instrumentalisation » de la présidence française de l’Union Européenne, alors qu’Emmanuel Macron est un candidat plus que probable à sa propre réélection. 

Au second semestre 2022, la France cèdera son tour à la République tchèque.

BFM TV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !