La direction du Tour de France décide de retirer sa plainte contre la spectatrice à la pancarte à l’origine de la chute massive à Landernau | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Rafal Majka, Christian Prudhomme, Andre Greipel et Christopher Froome observent une minute de silence à Megève , le 23 juillet 2016, lors du Tour de France.
Rafal Majka, Christian Prudhomme, Andre Greipel et Christopher Froome observent une minute de silence à Megève , le 23 juillet 2016, lors du Tour de France.
©KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Grande Boucle

La direction du Tour de France décide de retirer sa plainte contre la spectatrice à la pancarte à l’origine de la chute massive à Landernau

Christian Prudhomme, le patron du Tour de France, regrette « l'emballement médiatique » autour de cette affaire. La plainte contre la spectatrice a été retirée. Christian Prudhomme a tenu à rappeler les règles de sécurité à observer pour préserver les coureurs.

L'organisation du Tour de France a annoncé retirer sa plainte contre la spectatrice soupçonnée d'avoir provoqué la chute de coureurs samedi à Landerneau dans le Finistère. Cette femme a été placée en garde à vue mercredi. Christian Prudhomme, le patron du Tour de France, s’est confié à France Info :

« Nous retirons notre plainte. Cette histoire prend des proportions folles, insensées. Maintenant il faut de l'apaisement ».

Christian Prudhomme a souhaité rappeler les règles de sécurité « indispensables » :

« Quand on vient au bord des routes du Tour de France, c'est pour la fête, c'est pour l'enthousiasme, c'est pour en profiter. Mais si on est en groupe, on est tous du même côté de la route, on tient les enfants par la main, on ne vient pas avec ses animaux domestiques, on ne traverse pas n'importe comment, et surtout on respecte les coureurs. Ce sont eux qui méritent la télévision, pas les gens qui sont autour ».

Toujours en garde à vue, la spectatrice s’est rendue elle-même à la gendarmerie

La spectatrice agitait une pancarte en tournant le dos au sens de la course lorsqu’elle a été percutée par un coureur, provoquant une chute massive.

Selon de nombreux médias, il s’agit d’une femme de 30 ans, de nationalité française, dans le Nord-Finistère. Une perquisition a eu lieu à son domicile.

L’enquête a été ouverte pour « blessures involontaires avec incapacité n’excédant pas trois mois par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence ». Elle a été confiée à la brigade de gendarmerie de Landerneau.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !