L'Ile-de-France infestée par les chenilles processionnaires, très toxiques malgré leurs 4 cm de long | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Urgences
Urgences
©LOIC VENANCE / AFP

Santé

L'Ile-de-France infestée par les chenilles processionnaires, très toxiques malgré leurs 4 cm de long

L’insecte velu présente un réel danger particulièrement pour les enfants et les animaux : ses poils, sont des soies urticantes

Elles ne dépassent pas quatre centimètres de long mais leurs soies peuvent provoquer de graves lésions, voire la mort. La population des chenilles processionnaires croît de façon incontrôlable dans la région francilienne signale Le Parisien.

L’insecte velu présente un réel danger : ses poils, en réalité des soies urticantes, sont extrêmement allergisants. Leur présence dans l’air provoque rougeurs, plaques et autres irritations. Pour les enfants en bas âge et les animaux, le risque est encore plus grand : toucher les soies, mettre les mains à la bouche ou se frotter les yeux peut provoquer un ulcère allant jusqu’à la nécrose.

Le premier réflexe à avoir est de rincer abondamment et minutieusement. Il est donc impératif de prévoir de l’eau en sortie.

Leur prolifération et leur dangerosité sont telles qu’un décret a été signé par le Premier ministre, Jean Castex, lundi 25 avril, pour les classer parmi les espèces nuisibles et organiser la lutte. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !