L'homme qui a transmis 124.000 documents d'Uber à la presse se dévoile | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La colère des taxis contre UberPop
La colère des taxis contre UberPop
©Capture d'écran BFMTV

Lanceur d'alerte

L'homme qui a transmis 124.000 documents d'Uber à la presse se dévoile

Mark MacGann, 52 ans, a été responsable du lobbying chez Uber

"Après avoir travaillé des années comme homme de l’ombre et lobbyiste, il a choisi de devenir lanceur d’alerte et assume pleinement cette décision en révélant aujourd’hui son identité" écrit Le Monde qui lui consacre un article

"Mark MacGann, 52 ans, ancien responsable du lobbying d’Uber pour l’Europe de l’Ouest, l’Afrique et le Moyen-Orient, est l’homme qui a transmis au quotidien britannique The Guardian les centaines de milliers de messages et documents internes d’Uber qui constituent les « Uber Files »."

"M. MacGann, volubile Irlandais qui parle aussi un français parfait, a détaillé ses motivations dans un entretien au Guardian, expliquant vouloir réparer, au moins en partie, les torts qu’il avait aidé à causer".

"« J’étais là, à l’époque. J’étais celui qui parlait aux gouvernements, qui tentait de faire progresser Uber auprès des médias. J’étais celui qui disait qu’il fallait changer les règles parce que les chauffeurs allaient en bénéficier et qu’il y aurait d’énormes opportunités économiques », explique-t-il. Mais « il s’est avéré que ça n’était pas le cas. Il était clair que nous avions vendu un mensonge à tout le monde »" déclare Mark MacGann, cité par Le Monde.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !