Face au Covid-19, un auto-confinement des plus âgés ou des plus fragiles paraît compliqué selon le porte-parole du gouvernement qui rejette cette idée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Gabriel Attal
Gabriel Attal
©Capture d'écran France 2

Coronavirus

Face au Covid-19, un auto-confinement des plus âgés ou des plus fragiles paraît compliqué selon le porte-parole du gouvernement qui rejette cette idée

Des chercheurs du Conseil scientifique qui conseillent le gouvernement se sont publiquement déclarés favorables à cette mesure

Des chercheurs du Conseil scientifique qui conseillent le gouvernement se sont publiquement déclarés favorables à un autoconfinement des personnes les plus âgées et les plus vulnérables, dans un article publié par la revue britannique The Lancet.

Une idée rejetée par  Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement dans l'émission Les Quatre Vérités sur France 2.

Gabriel Attal a remarqué qu’aucun pays au monde ne confine une génération et pas les autres et il a ajouté qu’« il n’y a pas eu d’efficacité prouvée d’une telle mesure ».

Selon le porte-parole, les personnes les plus âgées « sont déjà les personnes les plus confinées, elles ont réduit leurs interactions, pour la plupart d’entre elles parfois elles n’ont pas vu leurs enfants, leurs petits-enfants depuis un an. Donc, il faut voir ce qu’est une étape supplémentaire : est-ce que ça veut dire ne plus sortir faire ses courses, ne plus recevoir d’aide à domicile ? Ça semble très compliqué »

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !