Guéant porte plainte contre l'Express.fr | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Guéant porte plainte contre l'Express.fr
©

Espionnage présumé

Guéant porte plainte contre l'Express.fr

Le ministre de l'Intérieur dément l'existence d'une enquête sur Valérie Trierweiler, journaliste et compagne de François Hollande, ce qu'affirme l'hebdomadaire.

[Mis à jour le 05/10 à 12h]

Claude Guéant a déposé sa plainte "auprès du procureur de la République de Paris contre le directeur de la publication et de la rédaction de l'Express.fr pour diffamation publique et diffusion de fausses nouvelles", a indiqué le ministère dans un communiqué.

[Mis à jour le 05/10 à 8h]

Claude Guéant devrait porter plainte dans la journée pour "diffamation publique à l'encontre d'une administration et diffusion de fausse nouvelle", à la suite de l'article publié par le site Internet de l'Express, rapporte Europe1, qui précise que Claude Guéant adressera ce mercredi un courrier au procureur de la République de Paris.

[Mis à jour le 04/10 à 16h45]

François Hollande a vivement réagit ce mardi après midi après les revelations de l'Express concernant une eventuelle enquete visant sa compagne Valérie Treirweiler. Joint par Le Dauphiné, François Hollande a expliqué : "Si l'information de L'Express est vraie, s'il y a bien eu une demande d'enquête, hors de tout cadre légal, sur la vie privée de ma compagne, il s'agirait là d'une irrégularité inacceptable et condamnable devant les tribunaux. Je demande que toute la transparence soit faite autour de cette affaire. Si cette enquête a bien eu lieu, je veux savoir pourquoi elle a été commandée et par qui? Car il est impensable aujourd'hui qu'une enquête puisse être menée à des fins directement politiques. La police doit servir à autre chose. Si cette affaire est avérée, elle en dirait long sur ceux qui ont commandé l'enquête. Ce serait une dérive de plus sous la présidence de Nicolas Sarkozy".

[Mis à jour le 04/10 à 15h30]

Accusé par le magazine l'Express d'espionnage à l'encontre de la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, la préfecture de police de Paris "dément catégoriquement". L'administration a tenu à rappeler à travers un communiqué "son attachement absolu au respect de la loi républicain et à la déontologie et regrette le colportage de rumeurs".

[Publié le 04/10]

Une autre affaire d'espionnage policier ? L'hebdomadaire l'Express, citant des sources policières, affirme que des agents du renseignement de la préfecture de police de Paris ont été chargés "d'établir une notice biographique fouillée" sur Valérie Trierweiler, journaliste à Direct 8 et compagne de François Hollande.

L'enquête de la police daterait du début de l'année 2011 alors que François Hollande avait déjà fait part de ses ambitions présidentielles. De son côté, la préfecture de police de Paris dément l'existence d'une note concernant Valérie Trierweiler. Si les faits étaient confirmés, ils s'ajouteraient à l'affaire d'espionnage des journalistes du journal Le Monde sur laquelle enquête la juge Zimmermann.

Nicolas Sarkozy a pourtant supprimé les "notes blanches", ces fiches biographiques réalisées par la police détaillées concernant des personnalités. Mais en 2007, les Renseignements généraux avaient tout de même réalisé une note blanche sur Bruno Rebelle, ancien président de Greenpeace France engagé aux côtés de Ségolène Royal.

Lu sur LePoint.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !