Elections régionales et départementales vers une abstention massive comme lors des municipales du 28 juin 2020 ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
carte d'électeur
carte d'électeur
©SEBASTIEN BOZON / AFP

Voter

Elections régionales et départementales vers une abstention massive comme lors des municipales du 28 juin 2020 ?

Les électeurs sont peut-être plus préoccupés par un retour à une vie normale et par les prochaines vacances

Bousculé par le Covid-19, le second tour des élections municipales du 28 juin 2020 avait été le théâtre d’une abstention massive: 58,4 % des électeurs ne s’étaient pas déplacés pour voter. Un an plus tard, les 20 et 27 juin, l’électorat est de nouveau appelé aux urnes pour les élections régionales et départementales, le risque d'une abstention massiverevient  s'inquiète Le Monde.

« Les citoyens sont préoccupés par l’impact de la crise sanitaire et ses conséquences économiques. Ils aspirent au retour à une vie à peu près normale et aux vacances d’été », note Brice Teinturier, directeur général délégué de l’institut de sondages Ipsos cité par Le Monde.

Les thématiques qui dépendent des régions, comme celles des transports, de la distribution des aides sociales, des collèges et lycées, ou encore de l’attractivité économique, ne sont pas au centre des débats. Ce sont plutôt les sujets régaliens, comme la sécurité, qui dominent l’espace politique et médiatique. « Il y a une inadéquation entre ce que fait la région et cette nationalisation du scrutin », remarque Brice Teinturier.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !