Election présidentielle : Eric Zemmour, un caillou dans la chaussure de Marine Le Pen selon Louis Aliot | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marine le Pen
Marine le Pen
©AFP

Bug

Election présidentielle : Eric Zemmour, un caillou dans la chaussure de Marine Le Pen selon Louis Aliot

L'entourage de la patronne du Rassemblement National se dit pas inquiet d'une éventuelle candidature

« Nous ne sommes pas inquietés par la perspective d'une candidature d'Eric Zemmour, dit Philippe Olivier, député européen et conseiller spécial de Marine Le Pen. cité par le quotidien Les Echos.

"Des candidats en marge de Marine Le Pen, il y en a toujours eu, et ils ont toujours fini entre 3 et 7 % au premier tour de la présidentielle. Il a un discours plus radical et développe une vision apocalyptique, et les Français ne veulent pas de ça. La route est encore longue pour lui et quand il aura perdu sa tribune quotidienne sur CNews, il aura plus de mal à exister" ajoute Philippe Olivier.

Mais dans sa course à l'Elysée, la présidente du Rassemblement national (RN) a un « caillou dans la chaussure », comme l'a dit jeudi matin sur BFMTV Louis Aliot, l'un de ses proches : ce caillou s'appelle Eric Zemmour.

Mais certains compagnons de route de la présidente du RN font ouvertement part de leurs inquiétudes. Comme Gilbert Collard, qui a estimé qu'Eric Zemmour était une « menace ». Il pourrait empêcher Marine Le Pen d'accéder au second tour, alors qu'elle est victime d'une certaine forme d'usure ajoutent Les Echos.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !