Détresse psychologique pour 4 salariés sur 10 inquiets à la veille du retour en présentiel au bureau à partir du 9 juin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Bureau
Bureau
©Flickr/Victor1558

Coronavirus

Détresse psychologique pour 4 salariés sur 10 inquiets à la veille du retour en présentiel au bureau à partir du 9 juin

Selon un baromètre de la santé psychologique des salariés français, réalisé par OpinionWay

74 % des télétravailleurs et 1 sur 2 de l’ensemble des salariés, disent ne pas vouloir revenir travailler comme avant révèle le 7e baromètre d’OpinionWay pour le cabinet Empreinte humaine signalé par Le Parisien.

Mais la majorité des salariés (entre 60 % et 70 %) pense que le retour est nécessaire pour la cohésion d’équipe. « Mais il y a beaucoup de craintes. La qualité du management, des relations et de l’organisation du travail post-crise sera décisive », explique Christophe Nguyen psychologue du travail, et président Empreinte Humaine, cité par Le Parisien.

 La détresse psychologique, avec des symptômes de dépression et d’épuisement, touche, selon ce baromètre, 4 salariés sur 10, dont 17 % disent connaître un taux de détresse élevé.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !