Des messages racistes adressés à un fan d'Eric Zemmour vu derrière lui à Villepinte<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Tanguy David
Tanguy David
©Capture d'écran Twitter

Menaces

"Le « noir derrière Zemmour », c’était moi. Et je suis fier'' déclare ce militant

Au lendemain du meeting d'Éric Zemmour à Nantes le 30 octobre, l'étudiant en droit responsable d'une antenne locale du mouvement Génération Z dit avoir reçu de très nombreux autres messages d'insultes, certains contenant de véritables menaces signale Le Figaro.

Depuis le meeting d'Éric Zemmour à Villepinte, ce dimanche 5 décembre. «La campagne de haine à mon encontre est inadmissible et prend des proportions énormes» a-t-il confié au Figaro.

En effet, de nouveau installé derrière le candidat pour lui témoigner son soutien, et visible sur de nombreux plans réalisés par les journalistes présents sur place, il a écrit sur son compte Twitter en allusion aux messages d'insulte reçus précédemment : «Le « noir derrière Zemmour », c'était moi. Et je suis fier. Quelle ferveur, quelle ambiance, quel grandiose Éric Zemmour. Ceux qui sont gênés par ma présence peuvent partir, la France se passera d'eux.»

 «Je ne m'y attendais effectivement pas, surtout lorsque l'on m'a menacé de décapitation.» déclare l'étudiant cité par Le Figaro.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !